E-learning

Comment améliorez vos modules e-learning en 3 étapes ?

Formateur chevronné, vous avez déjà mis en place un ou plusieurs modules de formation via l’e-learning. Vous les avez testés auprès de vos apprenants, modelés selon leurs retours et actualisés au moment opportun. Toutefois aujourd’hui, vous vous sentez légèrement bloqué, vous avez envie d’aller plus loin. Plutôt que de réinventer la roue, pourquoi ne pas améliorer l’existant ? Découvrez comment vous pouvez améliorer chaque module de votre formation et atteindre l’objectif de votre stratégie e-learning.

Étape n° 1 : analyser l’existant

Avant de se lancer dans une nouvelle approche de votre e-learning, il faut savoir d’où vous partez. Orientez votre réflexion sur le fond et la forme de vos modules. Votre premier support se compose de vos enquêtes de satisfaction. En parallèle, nous vous proposons une liste de questions qui vous aiguilleront :

Le contenu des modules e-learning

  • Comment sont réparties les notions essentielles et les notions utiles ? 80 % de notions essentielles et 20 % de notions utiles ? En majorité des détails et peu d’informations piliers ?
  • Comment répartissez-vous l’apprentissage théorique et l’expérience concrète ? Proposez-vous peu ou beaucoup de cas pratiques ?
  • Quels moyens utilisez-vous pour transmettre des notions ? Des exercices, des quizz, des simulations ?
  • Selon les réponses à vos enquêtes, vos apprenants retiennent-ils la plupart des notions ou seulement quelques exemples ?
  • Comment allez-vous mesurer l’acquisition et la rétention de connaissances une fois les modules retravaillés ?

Par exemple, dans une formation en négociation, alternez entre les grandes lois qui dirigent la communication inter-personnelle et les petits conseils pour débloquer une situation paralysante. Lorsque vous avez délivré une liste d’apprentissages et d’outils, proposez un jeu interactif où l’apprenant est amené à négocier avec un interlocuteur électronique. Le stagiaire sélectionne ses réponses via un quizz ou un QCM. À la fin du module ou de la formation entière, vous proposez une évaluation qui analyse les notions retenues et compétences acquises. Vous réitérez cette évaluation 3 ou 6 mois plus tard pour connaître la rétention à long terme.

Lire aussi : Stratégie e-learning: comment définir des objectifs et choisir une plateforme LMS ?

La navigation entre les modules e-learning

  • Votre e-learning est-il agréable à utiliser ? Le parcours de l’apprenant est-il fluide ? Le stagiaire peut-il trouver facilement l’information dont il a besoin ?
  • Vos modules sont-ils accessibles depuis un ordinateur, une tablette, un smartphone ? Demandent-ils des outils annexes (casque, micro, visio) ? Utilisent-ils beaucoup de bande passante (exigeant du WiFi) ou fonctionnent-ils via un réseau 3G/4G ?
  • Quelle est la durée moyenne de chaque module ? Est-elle jugée appropriée ? Les stagiaires peuvent-ils interrompre facilement leur session pour reprendre plus tard ?

Dans notre cas de formation sur la négociation, proposez à un tiers de se rendre sur votre plateforme. Laissez-le se balader entre les modules et parmi les modules. Notez son parcours, décelez les potentielles frictions et retenez ses questions. Si votre e-learning est accessible sur mobile, faites également tester vos modules via ce biais. Regardez si la navigation est assez intuitive, ce que fait votre testeur des annexes et si un réseau 4G suffit.

Une fois ce constat fait, votre travail se dessine sur le fond, puis la forme. N’oubliez pas, l’un ne va pas sans l’autre, il faut donc réaliser un effort sur les deux fronts.

Étape n° 2 : retravailler le fond

Repensez votre formation du point de vue de l’apprenant : que comprend-il ? Que retient-il ? Comment peut-il utiliser ce que vous lui transmettez ? La répartition entre les formats est-elle adaptée à ses besoins ? Utilisez un ou plusieurs leviers proposés ci-dessous pour améliorer vos modules de formation :

Le modèle 70-20-10

Cette technique consiste à diviser ses éléments d’apprentissage par ordre de priorité :

  • 70 % d’expérience. Votre contenu doit être constitué à partir de 70 % de cas pratiques et d’exercices. Vous pouvez vous inspirer de situations que rencontre l’apprenant ou créer votre propre scénario.
  • 20 % de Social Learning. Une des clés de l’engagement apprenant réside dans la transmission par les pairs. Stimulez le groupe ou faites intervenir manager/collaborateurs pour diversifier les sources de savoir.
  • 10 % d’apprentissage formel. Le transfert de connaissances reste incontournable dans la formation. Accordez-lui du temps, mais pas au point de tomber dans le cours magistral.

Le storytelling

Parce qu’une expérience est toujours plus intéressante qu’une liste de principes, utilisez ce levier pour transmettre plus facilement. Lionel Clément, fondateur de storytelling.fr ajoute « L’objectif du storytelling est de permettre à l’apprenant d’assimiler un contenu de formation plus ou moins complexe de façon simple et quasi intuitive. »

Appuyez-vous sur la clé d’entrée situationnelle : partez d’un contexte connu de vos apprenants, puis développez une histoire dans laquelle vous dessinez les pratiques et comportements à faire évoluer. Placez votre apprenant comme le héros de l’histoire et appuyez-vous sur 3 épreuves :

  • L’épreuve qualifiante qui facilite la prise de conscience des lacunes ;
  • L’épreuve génératrice qui permet de mettre en œuvre la compétence cible ;
  • L’épreuve glorifiante qui installe la compétence et célèbre le héros.

Utilisez le principe de problème-quête-victoire et vous obtenez un scénario parfaitement adapté à la formation à distance ! Toujours dans notre exemple d’e-learning en négociation, pariez sur la gamification :

  1. Partez d’une situation bloquée (négociation entre un acheteur et un vendeur, demande d’augmentation, changement de contrat…) ;
  2. Construisez un parcours dans lequel votre stagiaire/héros acquiert des compétences sous forme de niveaux. Aidez-le à s’améliorer et à atteindre son score le plus haut ;
  3. Reposez la situation initiale en fin de parcours. Votre apprenant pourra voir très concrètement les progrès réalisés et prendre conscience des compétences acquises.

Les messages clés

Astuce gain de temps : triez tous vos apprentissages en deux sections : les connaissances invariantes et les connaissances variables. Les premières sont des enseignements universels et intemporels ; les secondes, des enseignements amenés à évoluer dans le temps ou le contexte.

Sélectionnez uniquement les connaissances variables, ce seront elles qu’il faudra mettre à jour régulièrement. Indiquez dans votre agenda les dates de mise à jour et proposez-les à vos apprenants via des formats satellites comme un PDF téléchargeable. Vous n’aurez pas à modifier le cœur de votre module, uniquement son annexe.

Lire aussi : 5 obstacles à éviter quand on débute en e-learning

Étape n° 3 : améliorer la forme

Un bon contenu seul ne suffit pas, il faut que votre e-learning soit accessible, fluide et agréable. Pensez connexion, parcours et design.

La promesse ATAWAD

Pour que votre e-learning soit utilisé, fixez-vous l’objectif ATAWAD, soit une formation accessible AnyTime, AnyWhere, AnyDevice (Tout le Temps, Partout et sur Tout Appareil). Pensez aux ressources de connexion (WiFi ou 4G), à l’accessibilité de vos modules (combien de clics) et à leur compatibilité sur les divers supports (adaptés aux formats portraits et paysages).

Si besoin, faites-vous épauler par des experts qui réaliseront les modifications nécessaires afin d’obtenir une charte graphique épurée, d’être mobile friendly et de créer ou insérer des visuels ou vidéos.

Si vous réalisez cette mission en équipe, n’oubliez personne : chef du projet, commanditaire, expert métier, concepteur, développeur, DSI, testeurs… Chacun a un rôle précis à jouer et ne peut se supplanter aux autres.

Pour accompagner l’équipe dans ce travail, le chef du projet a tout intérêt à mettre en place un plan : identification des livrables à modifier, liste des tâches, répartition par rôle, planning des réalisations, coordination… Avec un plan détaillé et partagé, toute l’équipe dispose du même niveau d’information et peut travailler de façon collaborative.

Grâce à ces 3 étapes, vous avez une vision plus claire des éléments que vous pouvez ajuster. N’oubliez pas de faire tester votre nouvelle formation e-learning à un groupe avant de la diffuser au plus grand nombre, vous pourrez réajuster si besoin.

Diplômée d’un Master 2 en communication à Sciences Po Grenoble, je travaille essentiellement dans des domaines B2B. Après quelques expériences dans le web, je me suis spécialisée en création, optimisation et pilotage de contenus. J’évolue dans des domaines autour de la formation, des RH et du digital. Je m’intéresse particulièrement aux nouvelles méthodes d’enseignement et à la valeur ajoutée du numérique dans l’apprentissage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend