Enquête

Quel est le poids de la paperasserie administrative pour les organismes de formation ? Participez à notre enquête !

Je participe à l’enquête !

Savez-vous combien de temps vous passez à gérer l’administratif de vos formations par rapport au temps que vous passez à former réellement ? Lors d’une étude réalisée par Sage en 2017 sur le poids moyen de la paperasserie administrative pour les entreprises, il a été estimé qu’en France, 7,7% du temps de travail était perdu dans la gestion de tâches administratives, ce qui représente en moyenne 140 jours de travail par an répartis entre tous les salariés d’une entreprise.

Qu’en est-il dans ce cas du secteur de la formation professionnelle, qui rajoute des exigences administratives spécifiques en plus de la gestion classique d’une entreprise ? A la comptabilité, la fiscalité, ou encore la gestion du personnel, il faut ajouter tout ce qui a trait au suivi administratif des formations (conventions, émargements, etc) mais également à la relation aux financeurs (demandes de financement, BPF, etc) ou encore au suivi qualité (évaluations, etc). Ce poids administratif supplémentaire rajoute de nombreuses contraintes de gestion pour des organismes de formation dont le cœur de métier devrait pourtant être de former avant tout.

C’est ce poids administratif complémentaire que nous cherchons à comprendre pour cette nouvelle enquête Digiformag ! Au travers de ce formulaire d’une douzaine de questions, aidez-nous à comprendre comment vous répartissez les tâches administratives en général, et les tâches liées à la formation professionnelle en particulier, dans votre emploi du temps. Le questionnaire prend moins de 5 minutes et nous aidera à comprendre les enjeux principaux liés à la gestion administrative pour les organismes de formation !

Pour participer, c’est ici : Je participe à l’enquête !

Consultez le résultat de nos études précédentes :

La digitalisation des organismes de formation à l’ère du Covid.

 

 

Source : étude Sage – Plum Consulting « A la recherche du temps perdu » – 2017

Après avoir accompagné les porteurs de projet du digital au sein d’un accélérateur de startups, je me suis tournée vers la rédaction de contenu… Et je suis entrée dans le monde de la formation professionnelle ! Aujourd’hui, je m’intéresse à la transformation du métier de formateur au travers de la révolution numérique.

Send this to a friend