E-learning, Réforme Formation

Le guide de la transformation digitale des organismes de formation : construire sa stratégie de digitalisation

Dans cette seconde partie de notre revue de lecture sur le Guide de la Transformation Digitale (retrouvez la première partie de ce guide en cliquant sur ce lien), nous traiterons des grands chantiers de la transformation digitale des entreprises. Le premier chapitre du livre est dédié au « leadership & management » et s’intéresse spécifiquement à la démarche du décideur, souvent directeur d’une branche ou responsable dans une grande entreprise, lorsque celui-ci fait le choix de s’intéresser au digital. Pour adapter cette analyse aux organismes de formation, je me suis concentrée sur les leviers permettant de mettre en œuvre la création d’une stratégie de transformation digitale, et des premières actions à mener. 

Construire une stratégie efficace, cela passe par plusieurs étapes : un audit de l’existant soit une analyse de votre degré d’appétence pour les enjeux et les outils numériques, mais aussi une réflexion autour de la vision du ou des dirigeants, c’est-à-dire, une idée précise des objectifs que vous souhaitez fixer pour votre entreprise. À partir de ces deux éléments, vous allez pouvoir mettre en place votre stratégie de transformation digitale !


Êtes-vous suffisamment digitalisés ?

La première chose à faire, avant même de savoir où l’on veut aller, c’est de savoir d’où l’on part. Pour cela, il faut parvenir à se situer par rapport aux autres entreprises. Un premier exercice connu est celui du benchmarking en comparant par exemple votre offre et vos services à ceux des autres organismes de formation et en analysant leur degré de transformation digitale. À partir de là, vous pourrez estimer quelle est votre situation par rapport au marché.

Le secteur de la formation n’étant pas connu pour être particulièrement porté sur le numérique, il ne suffit pas de s’intéresser à la digitalisation des autres organismes de formation pour savoir comment vous situer. Pour avoir une vision plus globale, il est important de se construire un socle de connaissances solide sur les tendances du digital : certains magazines grand public y consacrent des hors-séries, des salons et conférences s’organisent régulièrement sur le sujet, ou encore des ouvrages spécialisés sont disponibles en librairie. A vous de choisir le média le plus adapté à votre activité et à votre appétence pour le sujet !

Une fois la phase d’audit terminée, le Guide de la Transformation Digitale fait appel à la “vision” du leader pour déterminer les objectifs de l’entreprise dans les années à venir. Plus concrètement, sans forcément avoir une vision messianique pour son entreprise, le fait d’avoir réalisé une veille complète du secteur devrait vous permettre d’avoir une idée précise de ce vers quoi vous voulez faire tendre votre organisme de formation. C’est le moment d’écrirevos objectifs sur papier et d’en discuter avec vos partenaires !


Acquérir les compétences nécessaires à sa transformation digitale

Une fois les objectifs posés, il faut maintenant planifier sa transformation digitale. Rome ne s’est pas faite en un jour et devenir un organisme de formation du XXIème siècle ne se fera pas non plus immédiatement ! Pour construire une stratégie efficace et réaliste, la première chose à faire, c’est de lister les compétences dont vous avez besoinafin de les acquérir progressivement.

Premièrement, vous pouvez vous former et former les membres de votre équipe. Cette option est la plus rentable parce qu’elle vous permet d’acquérir un socle de connaissances solides à moindre coût, tout en étant capable, très rapidement, d’adapter ces nouvelles connaissances à votre organisme de formation. La limite, bien sûr, c’est qu’il n’est pas possible de savoir tout faire en interne. Si vous vous décidez de passer le cap du e-learning, par exemple, vous pouvez très rapidement apprendre à réaliser des vidéos pédagogiques de qualité. En revanche, si vous souhaitez enrichir ces vidéos avec des animations explicatives, cela devient vite beaucoup plus compliqué.

C’est là qu’intervient la deuxième option, qui consiste à recruter des personnes qui pourront vous aider à développer votre activité. Il s’agit de l’option la plus risquée mais aussi de celle qui témoigne le plus de votre volonté de transformer votre organisme de formation de manière durable. En interne, vous pouvez par exemple recruter un formateur spécialisé en ingénierie pédagogique pour construire vos contenus e-learning. Vous pouvez également recruter un community manager, dont le travail sera de gérer votre communication en ligne, mais aussi la relation avec vos clients et vos stagiaires etc. Aujourd’hui, tout le monde s’accorde à dire que la plupart des métiers de demain n’existent pas encore et dans le cadre de la transition digitale des OF, vous allez peut-être vous aussi devoir créer des postes atypiques et spécifiques à votre activité !

Enfin, la dernière option consiste à vous faire accompagner sur une partie de votre besoin en transformation digitale. Qu’il s’agisse de faire appel à une société de conseil qui vous aidera à repenser vos processus ou à un freelance qui va réaliser des tâches ponctuelles (refondre votre identité graphique, par exemple), il est important de choisir des partenaires avec lesquels vous entretiendrez des relations durables. Plutôt que de sous-traiter la création d’un site web en Inde, par exemple, faites appel à une agence local et intégrez-vous au sein de l’écosystème numérique votre région !


Mettre en route ses premières actions de digitalisation

Après la phase d’audit et de planification, il ne reste plus qu’à mettre en place ses premières actions de transformation digitale ! Pour cela, le Guide propose une méthodologie inspirée des start-up et faisant appel à l’agilité des entreprises. En voici les 5 étapes principales.

Commencer petit

La digitalisation de son activité peut être un véritable bouleversement et il est important de gérer ce changement en douceur. Pour cela, ne commencez pas tout de suite par un gros chantier : un projet avec trop d’enjeux risquerait de vous stresser inutilement. Au contraire, faites en sorte que votre premier chantier n’ait pas trop de conséquences sur votre activité en cas d’erreur. Par exemple, vous pouvez commencer par construire une newsletter ou ouvrir un compte sur les réseaux sociaux !

Tester et s’adapter

Commencer petit vous permettra d’apprendre de vos erreurs et de réagir plus vite ! Au-delà de la simple erreur, c’est aussi ce qui va vous permettre d’adapter vos nouveaux processus à votre organisme de formation,car évidemment, entre les guides et la pratique, il y a toujours une grande différence ! Par exemple, peut-être que votre newsletter s’adresse à vos clients professionnels alors qu’elle est majoritairement lue par vos clients particuliers : il faudra alors en adapter le contenu.

S’intégrer dans l’écosystème local

La collaboration est l’une des grandes tendances de la transformation digitale et de nombreux professionnels du numérique l’ont bien compris ! Entre les salons, les apéros thématiques ou encore les “petits-déjeuners rencontres”, les occasions ne manquent pas d’échanger avec ses pairs ! Se créer un réseau dans le digital facilite les rencontres avec les professionnels du secteur (pour les mettre en concurrence ou étoffer votre culture générale), vous fait bénéficier des retours d’expérience d’autres entreprises et vous aide à trouver des clients qui se reconnaîtront dans votre démarche !

Diversifier progressivement

Une fois les étapes de test passées, vous pouvez commencer à diversifier la digitalisation des différents secteurs de votre organisme de formation. Les réflexes et l’expérience acquise vous permettront de réagir plus vite et d’éviter les erreurs précédentes ! Au fur et à mesure de votre avancement, vous pourrez commencer à intégrer de nouvelles offres entièrement digitalisées. Une fois que vous aurez numérisé vos documents administratifs ou comptables, vous serez par exemple en mesure de créer des formations entièrement en ligne.

Suivre ses objectifs

Comment savoir qu’un test a réussi ? Quelles que soient les initiatives prises, elles doivent vous aider à atteindre vos objectifs et à répondre à un besoin. Avant toute prise de décision, identifiez donc des indicateurs de succès qui vous permettront de savoir si celle-ci a réellement eu un impact sur votre activité. Par exemple, combien de personnes ayant reçu votre newsletter se sont inscrites à vos formations ? Combien de temps gagnez-vous par semaine via tel logiciel ? Ou encore, combien vos nouvelles formations vous ont-elles rapporté ? Ces indicateurs de performance vous permettront de prendre des décisions fiables pour adapter rapidement vos différents essais à votre activité.


Préparer la transformation digitale de son organisme de formation, c’est un travail sur la durée qui demande de la réflexion et de la méthode. Avec cet article, je vous ai partagé des clés pour commencer à travailler sur les premières actions de votre transformation digitale. Le prochain article sera, quant à lui, dédié à la communication avec les membres de votre équipe : car digitaliser son entreprise, c’est un effort de groupe, et il est important que tout le monde y participe !

Passionnée d’innovation, j’accompagne les entreprise dans la définition de leur stratégie de contenus web et j’interviens en conférences sur des sujets comme l’agilité ou la communication.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend