Actualité de la formation, E-learning

Comment poursuivre votre activité de formation en période de confinement ? Nos conseils pour vous lancer dans le e-learning !

Depuis le 16 mars dernier, les organismes de formation ne sont plus autorisés à recevoir du public suite à la crise sanitaire que nous traversons actuellement impliquant. S’il ne fait aucun doute que cette décision gouvernementale est indispensable pour prévenir, garantir et soigner tous les citoyens, elle implique l’annulation de toutes les sessions en présentiel ou leurs transformations en sessions e-learning. Cette initiative est d’ailleurs largement encouragée par le gouvernement qui publie une liste d’outils mis à disposition de tous les organismes de formation. Ces nouvelles mesures incitent tous les dispensateurs de formation à prendre un nouveau virage stratégique : celui du numérique pour poursuivre leur activité de formation.

Basculer vers le e-learning, oui, mais comment ? Comment changer des habitudes chèrement acquises ? Faut-il repenser tout son catalogue de formation ? Des questions que tout formateur ou organisme de formation est en droit de se poser et auxquelles nous répondons à travers cet article et via notre série de tutoriels. L’objectif est de vous fournir les clés dont vous avez besoin pour amorcer ce nouveau changement.

Identifier les formations à transformer en e-learning

A la question de savoir s’il est nécessaire de renouveler l’intégralité de son offre de formation, la réponse est non. Pour commencer du moins. Même s’il est difficile de prévoir l’avenir. Il est probable qu’à la rentrée prochaine, les sessions en présentiel reprennent. Mais en attendant, il est important de poursuivre votre activité durant la période de confinement. Il est donc important d’identifier les formations qu’il faut transformer en e-learning parmi lesquelles figurent (attention, cette liste est non exhaustive, à vous de l’adapter à votre situation actuelle) : — le

  • Des formations qui devaient se tenir dans les semaines à 3 mois à mois à venir ;
  • Des formations qui n’ont pas été annulées par vos clients ;
  • Des formations qui génèrent le plus de chiffres d’affaires ;
  • Des formations qui sont les plus « faciles » à transformer en e-learning. Cette facilité doit bien évidemment tenir compte des outils mis à votre disposition, du contenu de la formation qui peut être aisément découpée en séquences e-learning et des formateurs qui sont dédiés à ces tâches.

Vous disposez donc déjà d’un programme précis et d’un plan pour votre future formation e-learning.  Il ne s’agit donc pas de révolutionner votre activité. Ni de partir de zéro.

Lire aussi : nos tutoriels vidéo pour transformer une formation en présentiel en formation e-learning.

Comprendre ce qu’est l’e-learning et quels moyens il implique

Tout le monde semble comprendre ce qu’est l’e-learning du moins sur le papier. Mais nous ne saurons trop vous recommander de vous replonger dans la lecture de ressources documentaires dédiées à ce sujet. L’enjeu n’est pas tant d’accumuler des connaissances théoriques sur le sujet, mais de comprendre :

  • Quelles sont les principales différences entre les formations en présentiel et les formations en e-learning ?
  • Quelle distinction existe-t-il entre une activité synchrone (où l’interaction entre le formateur et les apprenants s’effectue en temps réel, c’est par exemple le cas de la classe virtuelle) et une activité asynchrone (où les échanges entre apprenants et formateurs sont réalisés via des modes de communication qui ne sont pas simultanés)).
  • Quels sont les freins à l’apprentissage à distance et comment y faire face ?
  • Comment se comporte une communauté d’apprenants à distance ?
  • Comment scénariser un module e-learning ? Vous ne pouvez reprendre à l’identique un le contenu d’une formation en présentiel et le transposer tel quel dans une formation e-learning. Cela fera l’objet de notre prochain paragraphe.
  • Quels sont les moyens dont vous disposez pour transposer une formation du présentiel vers le e-learning ? Une connexion internet haut débit est parfois nécessaire afin de pouvoir diffuser votre contenu et éviter les déconnexions intempestives. En France, l’État, les collectivités et les fournisseurs internet se mobilisent déjà pour garantir le meilleur débit possible. Qui dit moyens, dits outils. Outre les outils de visioconférences, il existe différentes plateformes LMS dont les tarifs restent accessibles à de nombreux organismes de formation. Si la perspective vous effraie, sachez que nombreux sont les éditeurs e-learning à proposer des formations gratuites pour aider à prendre en main l’outil.

Pour aller plus loin : pourquoi ne pas commencer par vous former au digital ? De nombreux acteurs de l’Ed -Tech proposent des webinaires gratuits. De plus, YouTube regorge de tutoriels et fiches pratiques pour vous aider à passer le cap. Si vous disposez de temps et de ressources financières nécessaires, vous pouvez également investir dans des formations plus longues payantes.

Le contenu est roi : pourquoi il faut scénariser vos modules de formation ?

Le rythme d’une formation en présentiel diffère de celui d’une formation en e-learning. Sauf dans le cadre d’activités synchrones, il n’est pas toujours possible de mobiliser vos apprenants sur des créneaux horaires stricts et planifiés en amont. Vos stagiaires peuvent en effet se connecter à toute heure et suivre à n’importe quel moment du jour comme de nuit vos formations. Le contenu est donc davantage fragmenté et moins linéaire.

En outre, en distanciel, il est parfois plus difficile de motiver les apprenants qui se trouvent seuls face à leur outil informatique. Il est donc nécessaire de changer sa pédagogique pour s’adapter à ce nouveau défi.

Adopter une démarche centrée sur l’expérience apprenant

Avant de commencer à scénariser votre module de formation, pensez à vos apprenants. Vous devez donc adapter une démarche « learning centric » c’est-à-dire centrée sur l’expérience de vos apprenants ex. Interrogez-vous donc sur les problématiques qu’ils rencontrent et faites-en sorte que votre module de formation apporte des solutions concrètes.

Granulariser son parcours de formation e-learning

Pour transformer un cours en présentiel en un cours en distanciel, vous devez découper chaque partie de votre formation en sous-parties. Dans le jargon e-learning, on appelle ça la « granularisation de la formation » qui est un dispositif de formation qui permet de découper un programme en entités pédagogiques indépendantes. Chaque grain peut être découpé lui-même en plusieurs grains, eux-mêmes découpés en plus petits grains. Le plus important est que chaque grain soit simple à réaliser par votre apprenant. Vous pouvez tout à fait associer un grain à une activité pédagogique donnée ([par exemple : vidéo, ressources à télécharge, quiz etc.].

Par exemple pour une formation e-learning intitulée « rédaction web », ma formation peut comporter un premier module « Définition de la rédaction web » lui-même découpé en plusieurs grains :

  • Différence entre la rédaction web et la rédaction sur autre support
  • Caractéristiques de la rédaction web
  • Comment optimiser la rédaction web pour les moteurs de recherches ? [une partie qui elle-même est sous-divisée en d’autres sous-parties] :
    • Respecter une arborescence pour rédiger sur le web ;
    • Intégrer des mots clés, etc.

Après la sous-partie « Les caractéristiques de la rédaction web », je peux tout à fait y inclure un quiz e-learning pour vérifier que mes apprenants ont bien assimilé ces notions clés. Deux astuces supplémentaires pour scénariser vos contenus efficacement

votre module e-learning doit comporte des mises en situation qui s’inspirent de la vie réelle de vos apprenants. Ces simulations doivent également montrer aux apprenants des résultats à leurs actions. Par exemple si vous formez des conseillers de vente, vous pouvez non seulement intégrer des simulations d’entretien de vente, mais montrer qu’en fonction de tel ou tel choix effectué, le résultat en sera impacté.

Dans le but de stimuler vos stagiaires, n’hésitez pas à varier les activités au sein de votre module de formation. Outre les quiz e-learning que nous avons vu précédemment, vous pouvez tout à fait réaliser des vidéos explicatives, le téléchargement de ressources indispensables pour comprendre certaines notions de votre cours ou encore l’animation d’une classe virtuelle qui va vous permettre d’interagir avec vos apprenants. D’au.

Pour aller plus loin : comment stimuler votre communauté d’apprenants à distance ? 

L’interaction et écoute : maîtres mots d’une formation en e-learning

Ce n’est pas parce que la formation a lieu à distance que votre rôle de formateur se limite à la production et à la scénarisation de contenus. En effet, l’e-learning suppose d’assumer différents rôles dont celui d’animateur, modérateur ou encore de de médiateur. Le premier suppose de créer un espace de discussion dédié aux discussions entre apprenants et entre apprenants et formateurs. Votre mission est donc de stimuler les échanges, mais également d’être à l’écoute des problématiques rencontrées par vos apprenants en répondant à leurs questions, en leur fournissant les ressources dont ils ont besoin et en les orientant vers les bons interlocuteurs.

Le second signifie que vous allez devoir un animer ces interactions en allouant un temps de parole à vos participants, en disciplinant les échanges en rappelant les règles de bonne conduite.

Vos stagiaires doivent pouvoir s’exprimer librement [dans la limite du respect de règles d’utilisation que vous aurez préalablement fixées], d’échanger leur point de vue, mais également de partager des ressources écrites ou vidéo. Ces espaces qui peuvent prendre la forme de forums de discussions par exemple.

Pour autant, votre rôle d’intermédiaire est toujours aussi important puisque vous avez un rôle à jour pour servir d’intermédiaire dans la construction de parcours pédagogique en favorisant l’utilisation de dispositifs de formation tels que le compte personnel de formation [CPF] ou en redirigeant les apprenants vers des ressources numériques annexes.

Période de confinement ne rime pas forcément avec période d’arrêt d’activité, bien au contraire. Le virage du digital est loin d’être aisé et prend du temps, c’est la raison pour laquelle, il est plus que nécessaire de repenser ses modèles de conception pédagogique maintenant et de commencer petit à petit à numériser ses premières formations. Cela vous permettra de poursuivre votre activité, de vous adapter à la situation présente, mais également d’anticiper les prochains mois. Les formations ouvertes et à distances [FOAD] que vous aurez créées aujourd’hui vous permettront de créer un catalogue 100 % e-learning ou d’intégrer une dimension e-learning à d’autres parcours en présentiel que vous proposez.Si la tâche vous semble trop ardue, complexe et onéreuse, pourquoi ne pas imaginer une collaboration avec d’autres organismes de formation, d’autres formateurs plus « habitués » au numérique ? Face à une crise qui touche tout le monde, pourquoi ne pas déployer une synergie pour créer les formations de demain.

 

Titulaire d’un master 2 en communication digitale à l’INSEEC Paris, je me suis très vite spécialisée dans la rédaction de contenus optimisés et dans l’animation de communautés en ligne. Après avoir travaillé pour des acteurs IT et B2C, j’ai découvert le monde fascinant de la formation professionnelle et défini des stratégies marketing pour des organismes de formation. Sur Digiformag, je vous propose de décrypter et d’analyser les impacts de la réforme de la formation professionnelle sur les organismes de formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend