E-learning

Les différents types d’évaluation en e-learning

Vous avez lancé votre e-learning ? Dessiné vos objectifs, monté vos modules ? Vous avez déjà fait une bonne partie du chemin. Reste maintenant à construire votre évaluation. Mesurer ses actions, révéler les possibles défaillances, souligner les pistes d’amélioration… l’évaluation de votre e-learning est un pilier clé pour progresser sur le long terme. Parce que la courbe d’apprentissage n’est pas uniquement l’apanage des apprenants, les formateurs ont tout intérêt à se plier au jeu. Comment tirer le meilleur de l’évaluation e-learning ? En choisissant les bons outils, en posant les bonnes questions, en évitant de laisser place à l’interprétation… Dans cet article, nous balayons les types d’évaluation e-learning afin de vous dresser un portrait complet et de vous donner quelques indications quant au choix du support.

Avant de vous lister toutes les formes que peut prendre une évaluation, revenons sur son but et sa logique :

  1. Dessinez votre évaluation en fonction de vos objectifs de formation. On peut avoir tendance à se perdre lorsque l’on rentre dans la phase d’évaluation. Puisque celle-ci intervient après la création de vos modules, vous avez sûrement des questions liées à votre apprentissage. Mais pour que votre évaluation soit efficace, elle doit travailler avec vos objectifs et non votre contenu. Par exemple, si votre objectif est « Déployer ses connaissances dans son travail quotidien », ne demandez pas simplement si votre stagiaire a retenu l’article de loi X mentionné dans le module 3, mais testez plutôt sa capacité à l’utiliser dans un contexte précis.
  2. Votre évaluation doit porter sur les notions apprises, mais aussi, sur le niveau d’apprentissage: débutant, intermédiaire, expert. Le contenu de votre formation et les stagiaires vous aideront à définir ces seuils à atteindre. C’est aussi par ce biais que vous saurez si vous avez réussi votre e-learning.

Appuyez-vous sur cette liste des formats d’évaluation pour sélectionner le type qui vous convient le mieux et réaliser des évaluations dans une atmosphère sereine !

L’évaluation e-learning avec le QCM

Très pratique, l’évaluation par questions à choix multiples vous permet d’éviter toute confusion et analyse subjective. Puisqu’il y a des bonnes et des mauvaises réponses, le QCM vous demande peu de temps d’analyse et le résultat n’est pas influencé par l’évaluateur. Par ailleurs, le QCM peut s’avérer plus complet que l’on ne l’imagine. Il est idéal pour des situations d’échanges et s’inscrit très bien dans une logique de Serious Game. La simulation d’entretien d’embauche ci-dessous intègre la notion du jeu dans l’évaluation :

L’évaluation e-learning avec les questions binaires

Autre cas de figure où les réponses ne sont pas sujettes à interprétation : le vrai/faux. Pour les notions très factuelles comme des lois, des textes, des dates ou des faits, la formule vrai/faux est idéale : soit l’apprenant sait, soit il ne sait pas, il n’y a pas d’entre-deux.

L’évaluation e-learning avec des textes à trous

Vous voulez vérifier des connaissances techniques ? Créez des phrases comme « La [pièce] va dans la [machine] afin de [action] ». Vous évaluez un niveau en langues ? Pensez au classique « Brian [to be – past perfect] in the kitchen ». Les textes à trous vous permettent de mettre en lumière des connaissances précises et factuelles. Petit conseil : lorsque vous évaluez les réponses, pensez aux synonymes et aux fautes d’orthographe.

L’évaluation e-learning avec le glisser-déposer

Le fonctionnement de cet exercice est simple : un côté de l’écran accueille des informations, blocs ou principes en vrac et l’autre côté de l’écran est destiné à afficher ces éléments dans l’ordre. Il faut donc glisser lesdits éléments d’un côté de l’écran à l’autre. Le glisser-déposer est utile pour reconstruire la chronologie d’un événement, souligner l’articulation d’un projet ou compléter une carte.

L’évaluation e-learning avec l’appariement

Le terme appariement induit la notion de paires. C’est donc une évaluation qui met en lumière le lien entre deux notions, deux informations ou deux objets. On pense aux couples pièce-machine, aux liens de cause à effet, à un changement provoqué par une réforme… Toutes les réponses sont sur l’écran, vous ne jugez pas la capacité de mémorisation de vos apprenants. Ici, vous constatez plutôt leur sens de la logique et la compréhension qu’ils ont face aux termes enseignés. Certaines connexions seront faites parce que les apprenants ont bien compris votre e-learning et d’autres, par processus d’élimination.

L’évaluation e-learning avec les réponses libres

La forme la plus courante consiste à poser des questions et à laisser le stagiaire s’exprimer librement. Cette forme est utile afin de découvrir la logique, le fonctionnement ou la compréhension d’un principe. Vous pouvez également l’utiliser pour une explication ou la démonstration d’un principe.

L’évaluation e-learning avec la réalité virtuelle

Le meilleur moyen de tester des acquis repose sur l’expérience. Si vous vous arrêtez à la compréhension théorique, vous n’avez qu’une moitié de réponse. C’est bien pour ça qu’on n’obtient pas le permis de conduire en passant juste l’épreuve du Code de la route !

L’expérience et la situation réelle sont la clé. Pour ce faire, plongez vos apprenants dans les situations qu’ils vont rencontrer à l’issue de votre formation. En distanciel, pensez aux dispositifs d’immersion. Plus votre support est immersif, plus il sera efficace, que ce soit pour traiter de questions de sécurité dans une banque, de lutte contre la corruption ou de déplacements près d’une zone dangereuse par exemple.

Grâce aux casques de réalité virtuelle et aux logiciels liés, vous pouvez créer un environnement sur-mesure utile pour tester vos apprenants, leurs connaissances, leur comportement et leurs réactions. Ont-ils retenu les attitudes à adopter ? Les textes de loi ? Les règles de sécurité ou de négociation ? Vous le saurez en les plongeant dans une situation bien réelle.

Si la réalité virtuelle est une option trop lourde ou trop complexe pour vous, appuyez-vous sur la vidéo interactive avec des outils comme Videotelling.

Il existe de nombreux supports pour construire l’évaluation la plus adaptée à votre e-learning. N’oubliez jamais que les types d’évaluation dépendent de l’objet à évaluer et non le contraire. Bon à retenir : l’évaluation traitée dans cet article est l’évaluation de fin de formation e-learning. Toutefois, rien ne vous empêche de débuter un e-learning avec une évaluation ou de la réaliser en milieu de parcours.

Diplômée d’un Master 2 en communication à Sciences Po Grenoble, je travaille essentiellement dans des domaines B2B. Après quelques expériences dans le web, je me suis spécialisée en création, optimisation et pilotage de contenus. J’évolue dans des domaines autour de la formation, des RH et du digital. Je m’intéresse particulièrement aux nouvelles méthodes d’enseignement et à la valeur ajoutée du numérique dans l’apprentissage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend