E-learning

Quels sont les avantages des formations en digital learning ?

Serious game, rapid learning, classe virtuelle, Mooc, Cooc et Spoc…. Ces sigles issus du jargon anglophone inondent le marché de la formation professionnelle et peuvent souvent paraitre ; particulièrement pour les plus amateurs d’entre nous ; comme « barbares ».

Cela témoigne en réalité des nombreuses formes que peut prendre le digital Learning. C’est justement en cela qu’il devient intéressant, par le nombre infini de possibilités qu’il crée. Mais aussi excitant que puisse être le Digital Learning, certaines appréhensions demeurent. Certains acteurs doutent encore de l’efficacité des formations à distance et peuvent s’avouer vaincus face à l’ampleur de la tâche que peut présenter la création d’une offre en Digital Learning.

Cet article vise à présenter les avantages des formations à distance pour un formateur ou un organisme de formation qui souhaite se lancer ou parfaire une offre en Digital Learning.

Réduire les coûts et améliorer la rentabilité

On entend souvent dire que les formations en digital learning coûtent moins cher, cet argument est particulièrement important pour les organismes de formation ou entreprises qui sont frileuses à l’idée d’investir dans la création de modules d’e-learning.

Une enquête datant de 2012 montre que les formations en e-learning ont permis aux entreprises américaines de réaliser des économies de l’ordre de 35 %. Ce chiffre peut s’expliquer en partie par les faibles moyens matériels nécessaires à une formation à distance. Ainsi, une connexion internet et un ordinateur suffisent amplement à créer un module d’e-learning. De même qu’il est très facile pour un formateur de réutiliser un contenu pour différentes sessions de formation. Cela permet d’amortir les coûts liés à la conception d’un module d’e-learning. En outre, si le formateur souhaite apporter des modifications aux contenus de son cours, il peut le faire très rapidement, quel que soit le lieu où il se trouve.

Dans les formations en présentiel, le nombre de stagiaires est limité. En plus des coûts liés aux déplacements des formateurs, une seule session de formation peut suffire à former d’un coup 500 voire 1000 personnes. En diminuant le nombre de sessions de formation requises, l’entreprise et l’organisme de formation peuvent réaliser d’importantes économies d’échelle.

Outre les aspects liés au coût, la création d’un outil d’e-learning permet aux formateurs de libérer du temps (moins de déplacements à assurer, moins de contenus à créer) nécessaire au développement d’un portefeuille de formations.

Plus d’efficacité et de flexibilité dans les sessions de formation

Pour les entreprises, le développement des compétences des collaborateurs est devenu crucial tant les postes de travail et les secteurs d’activités évoluent rapidement. Les formations à distance permettent de répondre aux enjeux opérationnels des directions métiers (lancement d’un nouveau produit, formation de nouveaux commerciaux, etc.).

Ainsi, les collaborateurs peuvent être formés 2 à 3 fois plus vite que dans des formations plus « classiques » en présentiel. En effet, le déploiement des contenus de formation est considérablement simplifié. Les apprenants ont facilement accès aux supports de formations qu’ils peuvent télécharger en quelques clics.

Les données analysées par E-Docéo et l’institut ISTF démontrent l’efficacité pédagogique des formations à distance, c’est le cas notamment des dispositifs d’apprentissage scénarisés comme les Serious Game, les e-learning scénarisés ou le rapide Learning. Ce dernier n’est toutefois efficace que s’il est combiné à d’autres modalités de formation.

S’adapter aux spécificités des apprenants

Les modalités d’apprentissages étant plus nombreux (classes virtuelles, Mooc, Spoc etc.), il est plus facile de concevoir un module de formation répondant aux différents niveaux d’expertise des apprenants. En outre, l’expérience d’un stagiaire peut être plus facilement personnalisée, les Serious Games offrent de véritables parcours individualisés.

Contrairement à une formation en présentiel, l’apprenant devient acteur de son apprentissage (contrairement à une formation en présentielle où il est passif), il peut donc avancer à son rythme à une formation et choisir d’approfondir certains aspects plutôt que d’autres d’une session de formation.

Enfin, les formateurs peuvent également disposer d’un accès simplifié aux sessions de formation et ajouter des ressources en ligne supplémentaires et répondre facilement aux besoins des stagiaires.

L’immédiateté des résultats

Les formations à distance permettent aux organismes de formations ainsi qu’aux entreprises de disposer très facilement de données chiffrées et de mesurer ainsi l’efficacité des formations.

Pendant le déroulement d’un module d’e-learning, les formateurs disposent d’informations en temps réel sur les résultats obtenus par les apprenants. Il est par exemple possible d’analyser les évaluations des apprenants et ces dernières peuvent facilement être partagées aux managers ou aux différentes directions métier.

Il est aussi très facile de mesurer la satisfaction des stagiaires puisque le formateur peut très rapidement disposer du retour des stagiaires à la fin d’une session de formation.

Si le digital learning est une formidable source d’opportunités pour les organismes de formation, formateurs indépendants et entreprises, il soulève également certains défis auxquels les acteurs de la formation professionnelle doivent faire face, parmi lesquels l’isolement des participants lors d’une session de formation ou leur motivation, ces derniers devant fournir plus d’effort que lors d’une session en présentiel.

Toutefois, ces questions sont loin d’être insolubles. Par exemple, le blended-learning résout les enjeux liés à l’isolement des participants, il en est de même des classes virtuelles qui offrent un véritable lieu d’échange entre stagiaires et formateurs.

Enfin, la question de la motivation des apprenants est cruciale, qu’il s’agisse de formations en présentiel ou à distance. La « présence physique » d’un stagiaire ne garantit pas l’intérêt porté à un module de formation.

Certains acteurs économiques l’ont bien compris et n’hésitent pas à créer des parcours individualisés et ludiques. L’analyse réalisée par E-doceo et ISTF montre également que la présence d’un tuteur lors de sessions d’e-learning va participer à augmenter de 53 % le succès des formations. Des solutions existent à condition que les organismes de formation en prennent conscience et adaptent leur offre de formation en conséquence.

Titulaire d’un master 2 en communication digitale à l’INSEEC Paris, je me suis très vite spécialisée dans la rédaction de contenus optimisés et dans l’animation de communautés en ligne. Après avoir travaillé pour des acteurs IT et B2C, j’ai découvert le monde fascinant de la formation professionnelle et défini des stratégies marketing pour des organismes de formation. Sur Digiformag, je vous propose d’analyser les dernières tendances en Digital Learning. Les Cooc, Spoc et autres Mooc n’auront bientôt plus de secrets pour vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend