Logo Digiformag
, Pédagogie

Le charisme et la formation : on en parle ?

Sommaire

En voilà un beau compliment : vous êtes charismatique ! Compétence suprême, elle est difficile à appréhender et peut-être encore plus à transmettre. Elle est pourtant ô combien utile en agissant comme un facilitateur d’engagement auprès des apprenants. Entre mythe et pragmatisme, voyons comment travailler votre charisme !

Avantage concurrentiel indéniable, le charisme est aussi mal partagé que la richesse en Afrique du Sud (sic) ! J’ai beau former des formateurs avec des méthodes similaires, des outils équivalents… il y en a toujours qui surperforment ! Verbatim en pagaille : “Formateur excellent et super charismatique, un régal de l’écouter ! ; “Marianne a su capter notre attention du début à la fin, et pourtant ce n’était pas gagné, bravo !”. Waouh. C’est ce que se disent souvent les apprenants face à un (ou une, le charisme n’étant pas l’apanage des hommes en dépit d’une croyance tenace) formateur charismatique. Alors, comment font-ils ? Avec quelles conséquences ? Et ils font quoi, au juste, nos champions et championnes du charisme ? Enquête un peu spéciale pour un sujet un peu spécial.

Des dieux parmi nous

Don conféré par la grâce divine pour le bien commun.” (dixit Google) C’est donc de dieux (et déesses) sur terre dont nous allons parler, rien que ça ! Plus sérieusement, le charisme est un trait de caractère (ou une compétence ? nous y viendrons) qui a rapport à la capacité de séduction, une aura importante, une aisance face à la foule. Avoir du charisme, c’est avoir une présence spécifique. C’est sortir du lot, c’est être remarqué et perçu comme remarquable. Et si l’on pense rapidement à des personnalités publiques comme Barack Obama, Charles de Gaulle ou Elisabeth Badinter, être charismatique ne veut pas dire être une personnalité publique. On se souvient tous de “cette prof charismatique qui nous a fait aimer les maths”. Premier enseignement : on peut être un inconnu et avoir du charisme. Ouf !

Travailler son charisme

Mais alors, inné ou acquis le charisme ? Si des formations pour “développer son charisme” existe (je vous jure), impossible de répondre avec certitude sans tendre vers le charlatanisme, mais on peut tout de même s’accorder sur quelques grandes lignes : 

  • Une expérience certaine. Si l’expérience n’attend pas le nombre des années (dixit Corneille), force est d’admettre que les moins jeunes d’entre nous bénéficient – en général – d’une certaine aura en tant que formateur. Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : non, il ne suffit pas d’être âgé pour être charismatique, et ce n’est pas non plus une condition nécessaire MAIS, puisque avec l’âge vient l’expérience, et une certaine sagesse, et un certain calme, il est un facteur facilitant… la plupart du temps ;).

Leçon n°1 : capitaliser sur tes expériences apprenantes tu devras !

  • Leadership par l’exemple… et l’excellence. Plus vous serez en mesure de démontrer que vous maîtrisez des compétences, plus vos apprenants auront une tendance naturelle à vous suivre. Un exemple ? Paul Bocuse, emblème de la cuisine française aux 3 étoiles Michelin, était bien connu pour sa soupe au truffes ou son gratin de queues d’écrevisses, mais aussi pour son franc parlé et son charisme intemporel. Quand le chef Bocuse entrait dans une cuisine, on regardait et on écoutait comme un croyant écoute le Pape à Lourdes !

Leçon n°2 : montrer l’exemple tu pourras (et devra)

  • Un langage corporel maîtrisé. Les gestes sont assurés et maîtrisés, la posture est convaincante, voir conquérante, la voix porte et le regard perce. Voilà ce qu’on pourrait dire de la plupart des personnes charismatiques. Chacun de ces comportements se répète et se répète, à l’instar d’un acteur de théâtre. La notion anglo-saxonne de “personal branding”, soit le marketing de soi, met d’ailleurs l’accent sur la capacité de chacun à convaincre son audience de sa pertinence en travaillant son charisme et sa posture.

Leçon n°3 : à l’art oratoire et au personal branding tu te formera

  • Un sens de l’écoute hors norme. Qu’il est agréable de se sentir vraiment écouté ! Pourtant ce sentiment n’est pas si courant que ça. Souvent nos interlocuteurs ont une idée préconçue de qui nous sommes et de ce que nous pensons… quand ils ne nous coupent pas la parole ! À titre d’exemple, celle ou celui qu’on appelle péjorativement le “petit chef” est clairement en déficit de charisme ! Une personne charismatique, puisqu’elle est généralement dotée d’un fort capital confiance et d’un niveau de compétences sérieux… écoute !

Leçon n°4 : empathique tu seras

  • Une signature visuelle. On est ici dans le registre du symbole et de la mémoire. Être charismatique, c’est être repéré et repérable. Les femmes et hommes publics, à commencer par les politiciens, l’ont bien compris en utilisant une signature visuelle qui les caractérise. Les chapeaux de Mitterrand, les robes de Coco Chanel, les cols roulés noirs de Steve Jobs, ou plus récemment la cravate rouge de Jean-Luc Mélenchon et les cheveux gris courts de Christine Lagarde. Des symboles consciemment choisis pour incarner une personnalité et souligner des convictions. Bref, un outil au service du charisme.

Leçon n°5 : un signe distinctif tu trouveras

  • Un je-ne-sais-quoi. Il y a tout de même une part d’inexplicable dans le charisme d’une personne. Le titre de cet article scientifique de la chercheuse Agnès Rivolier “Le charisme : entre magie et communication” est un excellent résumé de la situation : si on comprend, pour l’essentiel, les méthodes et postures utilisés par les personnes charismatique, ainsi que les tenants et aboutissants (notamment le rapport de domination chère à Max Weber), reste que la recette du charisme est difficilement duplicable. Une personne, un humain, est “là” un petit peu plus que les autres et on ne sait pas l’expliquer. Difficile de briser ce plafond de verre… et c’est peut-être tant mieux, à l’époque des IA génératives, qu’une part de mystère existe encore dans l’art d’être humain !

Leçon n°6 : “Soyez vous-même, les autres sont déjà pris” (Oscar Wilde)

Nous l’avons vu dans un numéro papier de Digiformag, à la base de la pyramide de l’apprentissage il y a l’attention, ou cette capacité à capter vos apprenants ! Sans attention, pas d’apprentissage. Et à ce petit jeu là, les formateurs charismatiques partent avec une bonne longueur d’avance, ils sont littéralement des machines à capter l’attention. C’est précisément ce précieux avantage qui en fait des formateurs très recherchés. N’oublions pas tout de même que si capter l’attention est nécessaire, ce n’est pas suffisant. Reste à faciliter la compréhension pour vos apprenants, à faire en sorte qu’ils apprennent puis qu’ils utilisent les compétences apprises. Charismatique oui, mais pas que !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Participer à notre prochain webinaire

Abonnez-vous à notre format papier

Digiformag Magazine - Edition 6 - Automne 2023

Formalerte : outil automatisé de veille pour la formation professionnelle

Newsletter

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Participez à notre enquête sur les OF et l'IA

 

Enquête l'IA va- t-elle impacter la vie des organismes de formation - Digiformag

Je participe à l’enquête !

Les plus lus

learning technologies 2024

Learning Technologies 2024 : l’IA au cœur de toutes les conversations !

Webinaire – Comment la V9 va impacter les OF sur la sous-traitance ?

sous traitant cpf

CPF : un plafond de 80 % autorisé en sous-traitance

nouveau décret sous traitance dans le cadre du cpf

Sous-traitance et CPF : la sortie du décret tant attendu !

ils ont dit non à Qualiopi

Ils ont dit NON à Qualiopi

Live Digiforma au Muséum d'Histoire naturelle

Retour sur le Live Digiforma 2023 : merci à tous !

Réforme de la formation : ce qui va changer d’ici 2022

OF > Comment rendre vos formations éligibles au CPF ?

Créer sa première formation professionnelle

Créer son organisme de formation professionnelle

titre certifié au RNCP

Qu’est-ce qu’un titre certifié et comment l’enregistrer au RNCP ?

résumé des 7 critères Qualiopi

Les 7 critères de Qualiopi : ce qu’il faut savoir

© 2024 Digiformag – Le magazine / blog de la formation pour organismes et formateurs par Digiforma – Tous droits réservés | Mentions légales | Contact