Tutos

Les outils pour améliorer sa présentation

Imaginez-vous : vous venez de vous inscrire à la dernière formation en vogue pour devenir un investisseur de talent. Le jour J arrive, ça y est vous allez tout connaître des crypto-monnaies!  Votre plus beau stylo Bic dans une main, votre carnet Rhodia flambant neuf dans l’autre vous êtes à l’affût des informations croustillantes.

Régis Bourso, l’intervenant si charismatique dans sa vidéo de présentation, entre dans la salle, fait les présentations d’usage et le moment tant attendu arrive.

Il lance sa présentation, un titre évocateur : “Devenez un as de la finance”, voilà qui est prometteur ! Pourtant il vous tourne progressivement le dos, vous empêchant de le questionner et se met à débiter sur un ton monocorde un nombre incalculable d’explications à propos de courbes plus énigmatiques les unes que les autres. Il vous projette des captures d’écran noircies de textes, quasiment illisibles. Au début vous tenez bon, vous êtes motivé après tout, vous tentez de tout noter. Au bord de la tendinite, vous faites une petite pause bien méritée.

Votre regard glisse alors sur votre portable, qui devient l’objet le plus attirant de la salle. Bien que vous deviez tout savoir des nouvelles tendances économiques, c’est finalement un chat tombé dans une baignoire et la confiture de mûres de votre copine Mireille qui auront su vous captiver. Quel dommage ! Vous auriez pu devenir riche si le formateur n’avait pas été victime du syndrome du powerpoint…

Ce syndrome, c’est quand un orateur en péril se fait complètement aspirer par sa présentation, oubliant son public il s’accroche à sa bouée écran, se contente de lire ce qu’il y a d’écrit sur ses diapositives. Il n’y a alors plus aucune valeur ajoutée à sa parole et son audience ressort frustrée et les paupières lourdes. 

Mais qu’aurait-il pu faire pour éviter ce fléau qui touche encore trop d’intervenants ?

C’est ce que nous allons voir dans cette série de Vlog. Commençons par les outils qu’il avait à disposition pour rendre sa présentation plus attrayante. 

Dans cette vidéo, vous trouverez les principaux outils à utiliser pour réaliser une bonne présentation, voici ce qu’il faut retenir.

Les deux outils les plus connus :

1/ PowerPoint

Largement démocratisé, il présente de nombreux avantages tels que : 

  • Disponible sur Mac & Windows
  • Facile d’utilisation 
  • Compatible avec différents formats 
  • Nombreuses fonctionnalités de personnalisation 
  • Compatible avec les autres outils de la suite Office
  • Polyvalence 

2/ Keynote

Comme tous les outils de la marque à la pomme il se veut : 

  • Ergonomique 
  • Compatible avec de nombreux formats 
  • Design 
  • Epuré

Les petits “nouveaux” d’internet.

3/ Google Slides

Son principal attrait étant sa gratuité mais il a d’autres atouts dans son sac : 

  • Facile d’accès 
  • Collaboratif 
  • Compatible avec les autres logiciels Googles (tel que Google Sheets pour l’intégration de tableaux) 
  • Permet de poser des questions à l’assemblée en temps réel. 

4/ Prezi 

Celui-ci divise, soit on adore, soit on déteste mais voici ses principaux avantages : 

  • Construit sur le principe du Mindmapping 
  • Original 
  • Facile d’accès & “responsive” 
  • Favorise les brainctorming 
  • Ergonomique 

Le dernier mais pas le moindre : 

5/ Genially !

Celui-ci est particulièrement interessant car il vous permettra notamment de faire des présentations interactives et “gamifiées” ! Par ailleurs il est : 

  • Gratuit 
  • Original
  • Augmente le taux d’engagement d’un participant
  • Ergonomique 

Ainsi donc, notre Régis a maintenant l’embarras du choix pour améliorer ses présentations, mais il ne doit pas se contenter d’un bon outil.

Et non ! Il reste encore à améliorer le fond et la forme de sa présentation ainsi que quelques clefs pour devenir un meilleur orateur. Rendez-vous très bientôt pour suivre ces 3 prochains vlogs 😊

Ancienne formatrice indépendante sur les sujets de transition numérique pour de grands groupes, je travaille aujourd’hui pour Digiforma sur la partie e-learning du logiciel tout en aidant les utilisateurs à se familiariser à la plateforme : la formation continue.

2 Comments

  1. Qu’importe l’outil, si le formateur ne sait ni utiliser correctement l’outil ni varier ses techniques d’animation, les stagiaires continueront de s’endormir. Ou alors ils auront la nausée si c’est Prezi vu le mal de mer que ça donne.

    1. Tout à fait d’accord avec vous Aurore ! Le but de cette série d’articles est justement de proposer des pistes pour varier sa formation, ainsi que quelques tips pour améliorer ses qualités d’orateur. Attention toutefois à prendre le temps de les maîtriser comme vous dites 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend