E-learning

4 jeux de gamestorming pour conclure une formation

Après avoir ouvert et mené à bien vos séances de formation, il est temps de clôturer ! La phase de finalisation est synonyme de conclusion, elle vise un dénouement par le vote, la comparaison et la priorisation. Elle permet également de créer un engagement et une entente commune pour passer à l’étape suivante. La séance de formation sera proprement conclue si vous, formateur, définissez son objectif et ses contours. N’oubliez pas, la qualité de votre phase de finalisation dépend de la qualité des phases d’ouverture et d’exploration. Si vous rencontrez des problèmes à la fin de la séance, remontez le fil de votre parcours et penchez-vous sur les étapes précédentes.

Prioriser les actions — « Le test des 100 euros »

Très connu et toujours aussi efficace, le test des 100 euros permet aux participants de prioriser concrètement les idées et solutions élaborées pendant la ou les séances.

  • Durée du jeu: variable selon les joueurs, mais peut durer jusqu’à 1 h 30
  • Nombre de joueurs: autant que souhaité divisé en groupes de 3 à 5 personnes
  • Supports: stylos, tableau, feuilles

Déroulé du jeu :

  1. Divisez votre tableau en trois colonnes : « élément », « prix » et « explications ». Notez les éléments, idées et solutions travaillés ou nés des sessions d’exploration sur la colonne de gauche ;
  2. Présentez le jeu aux stagiaires : chaque groupe dispose de 100 euros. Ensemble, les participants doivent répartir la somme sur tous les éléments. Lorsqu’ils allouent un montant, ils doivent le justifier dans la colonne de droite. La valeur ne réside pas dans le coût réel de l’élément, mais dans l’importance qu’on lui accorde ;
  3. Confrontez les résultats entre équipes et laissez les participants expliquer leur raisonnement. Vous pouvez soit remplir le tableau avec les moyennes, soit créer un tableau par groupe.

Source : toutes les images de cet article proviennent de l’ouvrage « Gamestorming »

En passant par un budget, vous concrétisez l’engagement et la priorisation des participants. Ainsi, vous savez sur quoi ils pourront réellement travailler à l’avenir.

Quantifier les enjeux — « La matrice effort/impact »

En évaluant les actions et leurs conséquences, vos stagiaires savent mieux où placer leur énergie dans leurs missions futures.

  • Durée du jeu: de 30 minutes à 1 h
  • Nombre de joueurs: peu important, mais le jeu est plus adapté aux petits groupes
  • Supports: posts-it et stylos

Déroulé du jeu :

  1. Listez une série d’actions à réaliser ou réalisable après la formation : « mener une négociation », « rédiger un communiqué de presse », « présenter un nouveau service »… Notez-les sur un support visible de tous ;
  2. Présentez la première action par son but. Demandez « Que devons-nous faire ? » ou « De quoi avons-nous besoin ? ». Puis, concentrez-vous sur les efforts : « Quels éléments sont nécessaires pour atteindre l’objectif ? » ;
  3. Invitez les participants à noter leurs réponses individuelles sur un post-it ;
  4. En face de chaque action, collez les réponses. Sur la première colonne, il y a les impacts et sur la seconde, les efforts. Lorsque les papiers sont sur le mur, les stagiaires sont invités à partager leur point de vue et à débattre avec l’assemblée. Les posts-it sont repositionnable au cours de la discussion ;
  5. Une fois que vous avez étudié toutes les initiatives, vous avez une idée plus claire des actions les plus rentables et les moins rentables.

Grâce à la matrice, les apprenants peuvent définir les initiatives à valoriser, les objectifs à atteindre et les efforts à déployer pour y parvenir. Ils priorisent les missions et savent quoi entamer dans les semaines suivantes.

Faire le point sur la situation actuelle — « Commencer, arrêter, continuer »

Grâce à votre formation, les participants ont une vue plus claire de la situation dans laquelle ils se trouvent et de ce qu’ils peuvent désormais accomplir. Ils prennent du recul sur les bonnes et mauvaises pratiques de leur Service ou de leur entreprise. Ils sont aussi capables de se remettre en question. Appuyez-vous sur ce regard neuf pour les aider à changer leurs habitudes.

  • Durée du jeu: de 10 à 60 minutes
  • Nombre de joueurs: entre 1 et 10 personnes
  • Supports: tableau ou paper board, stylos, feuilles

Déroulé du jeu :

  1. Construisez un canevas sur un tableau ou un paper board. Ce canevas rassemble trois colonnes : « commencer » à gauche, « stop » au milieu et « continuer » à droite ;
  2. Présentez le jeu aux participants : chaque individu doit lister des situations ou objectifs qu’il rencontre dans son travail en rapport avec la formation. Les éléments sont actuels et reflètent ce qu’il vit. Le stagiaire peut par exemple écrire « rédiger des comptes-rendus de réunion », « animer des séminaires » ou « créer des newsletters » ;
  3. Demandez aux stagiaires de répartir les situations ou objectifs dans les trois colonnes. Laissez-leur le temps de réfléchir, ainsi que de placer les éléments correctement et de façon réaliste ;
  4. Invitez chaque joueur à partager ses résultats. La discussion sera d’autant plus probante si les participants sont collaborateurs, mais jeu fonctionne aussi dans des formations inter-entreprises.

Véritable jeu de finalisation, le « commencer, arrêter, continuer » permet de faire le point sur une situation avec un regard neuf, de définir les prochaines actions et de mettre de côté l’inutile.

Développer des feedbacks constructifs — « Plus/Delta »

Plus qu’une simple liste positif/négatif, ce jeu permet de porter un regard bienveillant sur des actions et de réfléchir aux pistes d’amélioration. Il concrétise les objectifs et les efforts. La session est spécifique aux groupes intra-entreprise.

  • Durée du jeu: de 10 à 45 minutes
  • Nombre de joueurs: pas de restriction
  • Supports: tableau ou paper board, stylos, feuilles

Déroulé du jeu :

  1. Divisez votre tableau ou paper board en deux colonnes. La première est surmontée du signe « + » et la seconde, du Delta Δ ;
  2. Proposez aux participants de réfléchir aux aspects positifs d’une activité et reportez les réponses dans la colonne de gauche ;
  3. Invitez-les ensuite à lister sur leurs papiers les aspects répétitifs, négatifs ou contraignants de ladite activité. Plutôt que de s’arrêter à ce stade, les stagiaires doivent réfléchir à différents moyens pour améliorer l’activité, son déroulement ou ses conditions. Ces dernières réponses sont à reporter dans la colonne de droite ;
  4. Répétez l’opération pour chaque activité évoquée.

Vous obtenez un feedback réellement constructif et envisagez des pistes d’amélioration qui viennent de ceux qui construisent les activités. Les participants repartent avec de nouvelles idées qu’ils vont pouvoir polliniser au sein de leur entreprise.

Tous ces jeux facilitent la fin de session et vous permettent de capitaliser sur les acquis. Ils renforcent les apprentissages et les confrontent à la réalité de vos apprenants. Vous pouvez en même temps jauger leur niveau de compréhension et leur volonté d’utiliser ce qu’ils ont appris.

Grâce à ces articles, vous avez désormais toutes les cartes en main pour vous approprier des jeux et créer une formation interactive. Nous vous conseillons toujours de tester ces approches, de les travailler et de les modifier pour qu’elles s’adaptent à vous. Faites-les évoluer en fonction des situations et des publics, vous n’en serez que plus à l’aise et plus performant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend