Logo Digiformag
, E-learning, Pédagogie

Quels intérêts de former aux soft skills ?

Sommaire

Vous connaissez l’importance des soft skills ; ces fameuses compétences comportementales qui prennent une importance grandissante dans le monde professionnel.

Si vous avez toujours axé vos formations autour de compétences techniques, ou hard skills, vous pensez peut-être à opérer un virage dans vos offres afin de proposer plus de modules autour des appétences et des capacités sociales. Bonne nouvelle, l’e-learning est un bon levier pour dérouler vos contenus et transmettre vos connaissances.

Pourquoi penser à intégrer ce sujet de formation ? Qu’avez-vous à y gagner ? Est-il vraiment intéressant d’ouvrir votre catalogue aux soft skills ? Voici quelques réponses auxquelles nous allons nous attaquer ici.

Bon point pour vous : nous nous concentrons sur quelques arguments actuels, de quoi éviter de proposer une énième formation à la communication multiculturelle et vous offrir une chance de vous démarquer.

S’intéresser aux soft skills pour s’adapter à la nouvelle génération d’actifs

Le visage du travail se rajeunit avec l’arrivée de la génération Z. Qu’ils soient stagiaires, alternants ou jeunes actifs, les individus nés entre 1997 et 2012 modifient le paysage de l’emploi.

À lire également : La génération Z, génération canapé ?

Bien que leur impact soit limité, ils font couler beaucoup d’encre et sont affublés de bien des comportements. Toujours généralistes, souvent dédaigneux, les traits qu’on leur colle sur le dos ne favorisent ni leur intégration, ni la cohésion dans l’équipe.

Lorsque vous vous retrouvez entre des RH qui anticipent la place que cette GenZ prendra et des actifs qui ne leur facilitent pas la tâche, vous êtes sur un créneau parfait : celui de la formation aux soft skills qui assure un meilleur vivre ensemble.

Balayer les préjugés, faire collaborer, transmettre les pratiques entre individus, offrir à chacun sa place dans la collaboration, créer un cadre permettant échanges et débats… Les enjeux sont nombreux et ce, pour longtemps.

Grâce à ce type de formation, vous permettez aux uns de tirer le maximum de leurs pratiques ou capacités et aux autres, de les manager correctement.

Nous venons de décrire une opportunité commerciale, mais pensez également à toutes les autres franges d’apprenants, notamment les neuroatypiques.

À lire également : Former des profils neuroatypiques

Former aux soft skills pour répondre aux nouvelles demandes des entreprises

Les employeurs placent depuis longtemps les soft skills au centre de leurs recherches, mais pas toujours pour les mêmes raisons. En ce moment se dessinent plusieurs arguments, tous en faveur des compétences comportementales.

1er argument : la technologie

Ces dernières années, mais surtout ces derniers mois, l’usage des technologies s’accélère en entreprise : création de contenus ou résolution de problèmes avec l’intelligence artificielle, gestion de soucis à distance, co-création via les espaces de travail visuels…

Dans cet univers où les compétences se périment de plus en plus vite, les soft skills prennent naturellement une part majeure dans ce qui fait le ou la salarié(e). Puisqu’une part grandissante des tâches s’automatise, reste à l’humain la capacité de conduire ces tâches, mais surtout, d’encourager la créativité, la prise de décision ou la pensée critique.

2e argument : les changements entrepreneuriaux

Plus petites que les PME, mais bien plus souples, des startups naissent tous les jours sur le territoire. Agiles, modulables, en constante évolution… Elles demandent naturellement une certaine souplesse de la part de leurs équipes.

Bien choisir ses salariés

C’est pourquoi un certain nombre d’entre elles concentrent leur recrutement sur le savoir-être, sachant qu’une formation technique est inévitable. Vous avez déjà entendu le fameux « On ne veut pas un CV, on veut un profil » ? Vous avez sous les yeux la concrétisation de cette démarche d’un nouveau genre.

À lire également : Place et rôle du tuteur en entreprise

Bien accueillir ses salariés

Sortons du monde des startups pour analyser le paysage de l’entreprise en France. Une formation aux soft skills trouve toute sa place en phase d’onboarding. Puisqu’un recrutement coûte, un mauvais recrutement laisse un goût amer. Une formation aux soft skills s’avère précieuse pour le recruteur, que cela concerne sa posture ou sa recherche du candidat idéal.

À lire également : Onboarding & Formation on en parle ?

Bien faire évoluer ses salariés

Dans la continuité de carrière, la logique veut que les salariés grimpent l’échelle pour devenir manager. De ce fait, bon nombre d’employeurs ne cherchent pas à savoir si ces futurs managers possèdent les compétences humaines requises pour mener à bien leurs missions et ne pas éclater l’équipe qu’ils accompagnent. Ici, une formation aux soft skills se présente comme essentielle. Pour le bien du manager, des managés et de l’entreprise en général.

Former aux soft skills pour changer son quotidien de formateur

La formation aux soft skills est très intéressante pour les entreprises, mais pas uniquement elles ! En élargissant votre champ de formation, vous changez soit de public, soit d’approche. De quoi vous apporter un nouveau souffle.

À lire également : Webinaire « Les nouveaux métiers dans la formation professionnelle »

Premièrement, en proposant de travailler son savoir-être, vous allez probablement être au contact de nouvelles personnes : des managers en devenir ou installés, des professionnels RH, des recruteurs, des chefs d’entreprises… Votre quotidien s’en voit à minima modifié.

Votre pratique va elle aussi connaître une évolution notoire. En vous intéressant aux soft skills, vous découvrirez ou élaborerez des mises en situation et des méthodes d’évaluation inédites. Les paramètres étant différents par rapport à ce que vous avez connu, leur apprentissage et leur jugement s’en voient aussi modifiés.

 

Former aux soft skills vous permet, selon votre passé, de vous concentrer sur d’autres sujets. Ces fameux savoir-être sont variés, à vous de choisir ceux qui vous intéressent le plus pour prendre du plaisir à former. Vous y trouverez vite un intérêt, tout comme vos apprenants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Participer à notre prochain webinaire

webinaire tout savoir sur les financements de la formation

Formalerte : outil automatisé de veille pour la formation professionnelle

Newsletter

Participez à notre enquête sur la veille professionnelle des OF

Enquête Comment s’informent les organismes de formation - Digiformag

Je participe à l’enquête !

Les plus lus

REPLAY Webinaire et résumé complet – Comment la V9 va-t-elle impacter les OF sur la sous-traitance ?

Réforme de la formation : ce qui va changer d’ici 2022

OF > Comment rendre vos formations éligibles au CPF ?

Créer sa première formation professionnelle

Créer son organisme de formation professionnelle

titre certifié au RNCP

Qu’est-ce qu’un titre certifié et comment l’enregistrer au RNCP ?

résumé des 7 critères Qualiopi

Les 7 critères de Qualiopi : ce qu’il faut savoir

© 2024 Digiformag – Le magazine / blog de la formation pour organismes et formateurs par Digiforma – Tous droits réservés | Mentions légales | Contact

×