Logo Digiformag
, Actualité de la formation, Législation

Comprendre les certifications professionnelles (pour choisir une formation reconnue)

Sommaire

Avec la loi du 5 septembre 2018, le législateur a souhaité réguler le système de la certification professionnelle pour « construire une société de compétences. » 

« Une certification professionnelle est un titre ou un diplôme délivré par une autorité compétente après vérification des compétences ou connaissances d’une personne. Elle vise à sécuriser les parcours professionnels, en permettant une reconnaissance des compétences de la personne » selon l’INSEE.

C’est pourquoi, il est important de choisir une formation en vérifiant qu’elle est inscrite au RNCP.

  • Il s’agit d’une base de données.
  • Elle répertorie les certifications et diplômes reconnus par l’État.
  • Afin de faciliter les recherches, France compétences offre un service en ligne.

Dit autrement, la certification, reconnue par l’État, bénéficie d’une valeur sur le marché du travail.

On vous explique tout :

  • Ce qu’est une certification (I).
  • Le rôle de la commission de certification professionnelle (II).
  • Le classement des certifications (III).

A noter : France compétences a mis en ligne le 28 juillet 2023 des versions actualisées de ses notices d’aide au dépôt d’une demande d’enregistrement au RNCP et au RS. Ces documents (guides pour les certificateurs) indiquent les étapes nécessaires à  l’enregistrement d’une certification dans l’un des deux répertoires.

I. La certification

« Les certifications professionnelles sont constituées de blocs de compétences, ensembles homogènes et cohérents de compétences contribuant à l’exercice autonome d’une activité professionnelle et pouvant être évaluées et validées » (C. trav., art. L6113-1).

L’obtention d’une certification professionnelle se matérialise par la remise d’un document au candidat (diplôme, titre, CQP).

Les certifications

La reconnaissance des compétences

La certification professionnelle atteste de la maîtrise de compétences professionnelles : connaissances et savoir-faire en lien avec la réalisation d’activités rencontrées en situation de travail.

Elle présente plusieurs avantages :

A quoi sert une certification?

 

La Commission de la certification professionnelle de France compétences, émet des avis conformes sur les demandes d’enregistrement dans les répertoires nationaux.

II. La commission de la certification professionnelle

Elle bénéficie d’un statut particulier car elle rend compte de son activité au Conseil d’administration de France compétences. Toutefois, elle n’émane pas de celui-ci. En tout état de cause, elle détient plusieurs missions :

Pour réaliser ses missions, tout d’abord, elle identifie les métiers émergents ou en particulière évolution. Puis, les nouvelles compétences associées à ces métiers, sont intégrées au RNCP ou au RS. En effet, la commission est en charge de ces deux répertoires :

  • Le RNCP qui « produit ou traduit des décisions de classement au sein du cadre national des certifications professionnelles« .
  • Le répertoire spécifique (RS).

III. Le classement des certifications 

Les certifications professionnelles enregistrées au RNCP  sont classées par niveau de qualification et domaine d’activité, à partir de la nomenclature des spécialités de formation (NSF).

  • Le cadre national des certifications définit le niveau de qualification associé à chaque certification.
  • Il tient compte de critères de gradation des compétences nécessaires à l’exercice d’activités professionnelles (C. éduc., art.D.311-1 à D.311-4 C. trav., art., R.6113-1 à D.6113-33).

Exemples

Exemples

La liste des « diplômes » par niveau

En quoi consiste le cadre national des certifications professionnelles ? C’est une nomenclature à laquelle les certificateurs doivent se référer. Cette dernière permet de déterminer le niveau de qualification des certifications professionnelles enregistrées au RNCP. La nomenclature est alignée sur le cadre européen pour deux objectifs:

  • Améliorer la comparabilité entre les deux systèmes;
  • Favoriser les correspondances avec les certifications des pays de l’Union européenne.

Ainsi, le cadre national des certifications professionnelles définit les 8 niveaux de qualification.  Ils sont issus du croisement de 3 descripteurs :

 

 

Participer à notre prochain webinaire

Abonnez-vous à notre format papier

Digiformag Magazine - Edition 6 - Automne 2023

Formalerte : outil automatisé de veille pour la formation professionnelle

Newsletter

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Participez à notre enquête sur les OF et l'IA

 

Enquête l'IA va- t-elle impacter la vie des organismes de formation - Digiformag

Je participe à l’enquête !

Les plus lus

learning technologies 2024

Learning Technologies 2024 : l’IA au cœur de toutes les conversations !

Webinaire – Comment la V9 va impacter les OF sur la sous-traitance ?

sous traitant cpf

CPF : un plafond de 80 % autorisé en sous-traitance

nouveau décret sous traitance dans le cadre du cpf

Sous-traitance et CPF : la sortie du décret tant attendu !

ils ont dit non à Qualiopi

Ils ont dit NON à Qualiopi

Live Digiforma au Muséum d'Histoire naturelle

Retour sur le Live Digiforma 2023 : merci à tous !

Réforme de la formation : ce qui va changer d’ici 2022

OF > Comment rendre vos formations éligibles au CPF ?

Créer sa première formation professionnelle

Créer son organisme de formation professionnelle

titre certifié au RNCP

Qu’est-ce qu’un titre certifié et comment l’enregistrer au RNCP ?

résumé des 7 critères Qualiopi

Les 7 critères de Qualiopi : ce qu’il faut savoir

© 2024 Digiformag – Le magazine / blog de la formation pour organismes et formateurs par Digiforma – Tous droits réservés | Mentions légales | Contact