Habiba Klingler

Je suis juriste droit du travail spécialisée dans les RH, la formation professionnelle et les politiques de l'emploi. Pendant plusieurs années, j’ai travaillé dans le secteur de l'insertion professionnelle puis j'ai accompagné des dirigeants de TPE et PME sur les thèmes liés aux ressources humaines, à la politique publique de l’emploi, au droit du travail et à la formation professionnelle.

La réforme de la validation des acquis de l’expérience (VAE) par la loi marché du travail

Cet article présente la Loi Travail de 2022. L’article insiste surtout sur le contenu de la réforme de la validation des acquis de l’expérience souhaitée par le Gouvernement. L’objectif de cette réforme est de faire de la VAE un levier participant à la résorption du chômage de longue durée, notamment dans les secteurs connaissant de grandes tensions de recrutement. L’accès à la VAE est donc simplifié afin de le rendre plus attractif le parcours des candidats. Le marché de la VAE va être important et offrira de bonnes opportunités aux organismes de formation.

L'encadrement des formations financées par le CPF dispensées aux créateurs ou repreneurs d'entreprise

L’encadrement des formations financées par le CPF dispensées aux créateurs ou repreneurs d’entreprise

qui ont pour objet de réaliser leur projet de création ou de reprise d’entreprise et de pérenniser l’activité de celle-ci. Ces actions portent sur l’acquisition de compétences transversales exclusivement liées à la direction de l’entreprise, à l’exclusion des compétences techniques liées à l’exercice d’un métier.

changements dans le financement de la formation professionnelle

Les changements dans le financement de la formation professionnelle

Les contributions dédiées au financement de la formation professionnelle et de l’apprentissage sont actuellement recouvrées par les Opco. Mais à compter du 1er janvier 2022, les Urssaf vont réaliser la collecte. Les modalités sont fixées par une ordonnance du 23 juin 2021 (elle va être suivie de décrets devant être publiés avant la fin de l’année). L’ordonnance, prévoit un changement du rythme de la collecte et des évolutions applicables de 2022 à 2024.

Send this to a friend