E-learning, Interview

« La classe virtuelle nous permet de créer des expériences digitales immersives » Interview de Cathia Birac, directrice associée de VitalSmarts® France

cathia birac, fondatrice de VitalSmarts

Cathia Birac est directrice associée de VitalSmarts, le représentant français de la société américaine du même nom. VitalSmarts® France est un organisme de formation spécialisé en soft skills [1](communication, management et leadership).

L’entreprise est constituée d’une équipe de formateurs et d’une équipe opérationnelle et stratégique occupant les fonctions RH, administrative, marketing et commerciale. Leurs clients sont principalement des grands comptes installés en France ou à l’international.

Former à l’adoption de nouveaux comportements

VitalSmarts® France est un organisme qui est spécialisé dans la formation en soft skills. Nos formations ont pour objectif de prendre conscience de son comportement au travail (manière de communiquer ou d’agir avec ses collègues) et d’en adopter de nouveaux lorsque cela est nécessaire, notamment lors de « moments cruciaux ».

Ces moments cruciaux concernent toutes les occasions où a lieu une interaction sociale entre collaborateurs ou à la suite à des événements particuliers (crise, changement de politiques dans l’entreprise) qui nécessitent l’adoption de nouveaux comportements.

L’être humain ne mesure pas forcément l’impact de son comportement ou de sa communication sur les autres, sur l’atteinte de ses objectifs ainsi que sur les résultats de son entreprise.

Voici à titre d’exemple des comportements du quotidien qui peuvent être contre-productifs : le fait de couper la parole en réunion, de prendre le dessus sur les autres, de juger leurs propos, de remettre en question leur avis… Les conséquences de ces pratiques tant sur la composition du groupe présent dans la réunion que dans l’entreprise dans sa globalité sont souvent sous-estimées.

De même, en cette période singulière de crise, le fait de ne pas adopter de gestes barrières ou le manque de respect en termes de distanciation sociale peut être lourd de conséquences pour tout un chacun. Comment préparer le retour en entreprise et/ou adapter les conditions de travail pour que tout le monde se sente en sécurité pour travailler ? Comment faire pour responsabiliser chacun à respecter les nouvelles « règles » et réengager l’activité vers la croissance ? Tels sont par exemple aujourd’hui les sujets sur lesquels nous pouvons accompagner nos clients.

Un modèle économique qui s’appuie sur « le transfert de compétences »

À côté de nos modes d’interventions classiques, notre modèle économique se caractérise par le fait que nous formons également des formateurs internes en entreprise. Il s’agit dans la plupart des cas de managers RH mais aussi de managers opérationnels aux profils variés. Nous considérons que les soft skills sont plus facilement déployés lorsque transmis par des personnes ayant déjà intégré la culture de l’entreprise. Nous délivrons alors une certification[2] de formateur pour permettre de dispenser nos programmes aux collaborateurs.

Notre programme phare s’intitule « conversations cruciales », il s’agit d’un condensé de plusieurs domaines des sciences sociales, dont la PNL[3], l’analyse transactionnelle et la communication non violente. Nos programmes de formations sont construits comme des « boites à outils » pour d’une part faciliter le transfert de compétence à un formateur, mais surtout permettre une mise en pratique rapide de toute personne formée.

Digitalisation et classes virtuelles, un virage amorcé depuis plusieurs années

À l’origine, toutes les formations que nous dispensions étaient en présentiel. Depuis 2016, nous avons progressivement intégré des dispositifs digitaux dans nos parcours pour permettre aux apprenants d’ancrer leurs apprentissages. Aujourd’hui nous proposons des classes virtuelles, du blended learning, des serious game, du mobile learning, etc.

En 2019, nous avons également commencé à offrir des classes virtuelles pour répondre aux demandes de plusieurs clients qui souhaitaient offrir une même expérience à des collaborateurs dispersés géographiquement au niveau international.

Lire aussi : Comment stimuler votre communauté d’apprentissage à distance ?

La classe virtuelle : une modalité qui permet de créer une expérience immersive

Notre objectif avec nos classes virtuelles est de créer une expérience immersive qui reproduit des conditions d’apprentissages similaires au présentiel.

Le facteur clé du succès réside dans la technologique utilisée. Après avoir étudié plusieurs plateformes, notre choix s’est porté sur une technologie particulièrement innovante, proposée par une start-up. Nous avons été séduits par la simplicité de l’outil et sa performance pour garantir une expérience d’apprentissage de qualité, basée sur de vrais rapports humains, des échanges et temps de travail des participants en sous- groupe et une très belle palette d’outils d’animation (diffusion de vidéos, tableau virtuel, sondages, etc.) Les participants de nos classes virtuelles plébiscitent notamment le fait de pouvoir travailler ensemble sur leurs cas en petits comités, dans des salles de sous-commissions, dans lesquelles le formateur peut se joindre à eux et leur donner un accompagnement personnalisé.

L’animation d’une classe virtuelle requiert une bonne préparation en amont. En tant que formateur, cela nécessite une grande agilité, une concentration accrue, un plein d’énergie et une capacité à engager à distance. Selon notre expérience, la durée d’une session ne doit pas excéder 3 heures de suite (avec une pause bien sûr) car au-delà il est difficile de demeurer concentré pour un apprenant, malgré les échanges permanents entre apprenants et formateurs.

Enfin, pour garantir une expérience de qualité et palier aux possibles aléas techniques, chacune de nos classes virtuelles sont co-animées par un formateur et un modérateur qui intervient sur toute la partie technique.

Lire aussi : Classe virtuelle : pourquoi cette modalité pédagogique favorise l’engagement de vos apprenants ?

La conception d’offres digitales

Pour concevoir nos dispositifs digitaux, nous nous appuyons sur différents éléments :

  • Les besoins de nos clients en analysant leurs problématiques.
  • Notre catalogue de formations actuel et les outils que nous utilisons déjà.
  • Notre connaissance de nos stagiaires qui nous permet de déterminer quels sont les éléments importants pour eux dans la formation afin de pouvoir les transposer dans une formation digitale.

Nous avons commencé à créer des serious games il y’a 4 ans de cela et au fil du temps, notre approche a beaucoup évolué. Nous développons nos dispositifs nous-mêmes grâce à un logiciel auteur (VTS Editor) qui nous permet de créer des expériences immersives qui nous sont propres.

Pour créer un serious game, il est nécessaire avant de se lancer de définir des objectifs clairs, déterminé les messages clés à transmettre et construit un scénario qui capte l’attention.

Nos premiers serious game avaient pour vocation d’ancrer les apprentissages post-formation. Désormais, nous les utilisons également comme un moyen pour tester les apprenants avant le début de la formation et à l’avenir (il s’agit d’ailleurs d’un chantier en cours), ils nous permettront d’offrir un parcours de formation 100 % digital et distantiel. Pour ce dernier chantier, nous avons choisi de nous faire accompagner par Serious Factory, la société éditrice du logiciel auteur VTS Editor.

La révolution du Micro-Doing au service des sciences sociales !

La crise inédite que nous traversons nous a conduits à accélérer notre transformation digitale. Pour répondre à une demande de plus en plus importante de formats courts, de moyens limités et d’apprentissage par l’action, nous lançons notre programme Conversations Cruciales en micro-doing !

Avec peu d’investissement temps (quelques minutes par jour !) et budget, le micro-doing Conversations Cruciales va permettre de développer de nouveaux réflexes de communication. Grâce à notre partenariat avec la société Pulse Expérience, nous sommes désormais en mesure de proposer dans une application mobile des exercices qui ne prennent que quelques minutes et peuvent être réalisés à tout moment de la journée et ce quelque soit le lieu où l’on se trouve. Ludique, simple et engageant, ce format permet de réaliser des micro-actions sur le terrain, des défis à réaliser seuls ou en équipes.

Les challenges à surmonter peuvent être de différentes natures : exprimer quelque chose d’une certaine manière, restaurer la confiance perdue avec un collaborateur, observer le comportement de collègues pendant une réunion, etc. Le responsable formation peut accéder à des données agrégées qui lui permettent de mesurer le retour sur investissement en analysant par exemple le nombre de défis réalisés.

Que de chemin parcouru depuis le début de l’e-learning ! Nous fondons beaucoup d’espoir sur cette nouvelle innovation pédagogique

 

[1] Les compétences « humaines » (soft skills) se différencient des compétences « techniques », les Hard skills. Les formations dans le champ des Soft skills abordent les thématiques qui ont trait, par exemple, au leadership, à la gestion des conflits, à la confiance en soi, à la gestion du stress, à l’intelligence émotionnelle…

[2] Il s’agit d’une certification privée délivrée par VitalSmarts® qui n’est pas certifiante et n’est pas éligible au CPF ou à un quelconque dispositif de formation.

[3] PNL signifie programmation neurolinguistique

Titulaire d’un master 2 en communication digitale à l’INSEEC Paris, je me suis très vite spécialisée dans la rédaction de contenus optimisés et dans l’animation de communautés en ligne. Après avoir travaillé pour des acteurs IT et B2C, j’ai découvert le monde fascinant de la formation professionnelle et défini des stratégies marketing pour des organismes de formation. Sur Digiformag, je vous propose de décrypter et d’analyser les impacts de la réforme de la formation professionnelle sur les organismes de formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend