E-learning

Comment améliorer votre mobile learning ? Découvrez nos 4 conseils dans cet article !

Avec un marché mondial estimé à 37,6 milliards de dollars, le mobile learning conquiert petit à petit tous les acteurs de la formation.  Érudits de l’e-learning par mobile, vous cherchez des idées pour proposer des modules encore plus qualitatifs ? Grâce à ces techniques, tirez le maximum de vos contenus pour accroître le potentiel de votre mobile learning.

1. Déclinez vos formats

Plus vous travaillez vos modules m-learning, plus vous proposez des formats mobile friendly comme la vidéo, les designs (mélange de visuels et de textes), les memes, les gifs, les emojis, les icônes…

Le changement de format signe la première étape pour booster votre contenu. N’hésitez pas à créer de petites vidéos qui reprennent les messages clés. Grâce à leur format spécifique, elles donnent une autre approche du contenu. Si elles sont très courtes, elles peuvent même servir de mémo pour vos apprenants. La création vidéo est aujourd’hui grandement simplifiée : vous pouvez vous filmer et monter votre vidéo directement depuis votre smartphone.

Les autres médias, au même titre que la vidéo, sont parfaits pour donner une approche créative, humoristique, pratique ou moderne à votre sujet. Variez les éléments, vous maintiendrez un bon niveau de concentration.

Lire aussi : 4 conseils pour faire décoller votre offre de formation en e-learning !

2. Redéfinissez les relations entre apprenants

Qui a dit que le digital éloignait les gens ? Encouragez les échanges en intégrant des outils de chat (Facebook Messenger, Google Hangouts, etc.) dans votre formation. Chacun participe lorsqu’il est disponible et peut correspondre avec une personne, un groupe ou tous les autres stagiaires.

Le chat sera d’autant plus utile si vous le couplez avec des outils de gestion de projet collaborative. Appuyez-vous sur la suite Google, des applications comme Trello ou Asana pour faciliter le travail de groupe. Vous pouvez par exemple demander à vos équipes de construire un planning ou un budget partagés qu’ils présenteront à la fin de la formation.

Vous voulez aller plus loin ? Transformez vos apprenants en sachants : ce sont eux qui enseignent à leurs pairs. Proposez-leur des outils de sondage (comme Google Form), de quizz (avec Drag’n Survey ou Quizinière) ou de création de contenu (photos, vidéos, infographies) et attribuez-leur une mission spécifique : expliquer un métier ou construire un scénario par exemple.

Les solutions technologiques leur faciliteront le travail, ils n’auront qu’à réfléchir à leur contenu. Certains se prennent tellement au jeu qu’ils multiplient les productions !

3. Appuyez-vous sur votre outil principal : le smartphone

Le smartphone a déclenché deux phénomènes : les applications et les notifications. Que votre e-learning prenne la forme d’une application ou d’un m-learning (site internet conçu et adapté pour les mobiles), jouez sur les notifications. Vos apprenants doivent respecter un certain rythme ou rendre des livrables à une date précise ? Envoyez des rappels pour les reconnecter à leurs engagements. Vous pouvez également utiliser les notifications pour relancer un apprenant absent ou annoncer la mise à jour d’un module. Attention toutefois à ne pas inonder le téléphone de votre apprenant, il risque de désactiver toutes ses notifications.

Le smartphone est également porteur de progrès. Avec l’avènement de la réalité augmentée, une foule de possibilités s’offre à vous. Pour rappel, la réalité augmentée est un système de visualisation reposant sur le monde réel : via le téléphone, vous voyez votre environnement direct. Une surcouche d’informations apparaît sur l’écran afin de vous transmettre des données supplémentaires.

La réalité augmentée s’étend aujourd’hui à la formation. Elle est par exemple utilisée pour accompagner les professionnels dans leurs gestes techniques : l’intervenant se place devant la machine, pointe son téléphone sur la pièce manquante ou défectueuse et voit apparaître sur son écran la manipulation à effectuer pour remplacer ou corriger ladite pièce.

La réalité augmentée permet également de former à l’utilisation d’un outil. L’École ICAM Toulouse et la société Robocortex ont conjointement créé une fiche de poste en réalité augmentée. Ainsi, ils ont diminué les mauvaises manipulations, limité les dommages causés à la machine et réduit les coûts de maintenance.

” Le type de fiche de poste […] en réalité augmentée est utilisable à beaucoup plus d’applications. En effet, il est possible d’adapter le concept à une infinité de machines, ce qui ouvre la porte de cette technologie à plein de domaines industriels. […] C’est donc une technologie d’avenir encore en développement, c’est dire l’importance de la place qu’elle aura dans le futur en termes d’innovation.” Nathan Menuat, créateur de la fiche de poste ICAM

Sans surprises, incorporer de la réalité augmentée à votre mobile learning implique un budget et des compétences supplémentaires. Mais dans certaines situations, cette technologie se présente comme la solution la plus efficace.

4. Améliorez aussi vos feedbacks et évaluations

Le mobile est avantageux pour vos apprenants, mais pas que ! Profitez-en en tant que formateur, notamment sur le volet des questionnaires de début ou fin de parcours. Il existe aujourd’hui une large gamme d’applications pour compiler et diffuser des feedbacks, à l’image de Poll Everywhere ou Socrative. Ces outils qui simplifient la construction de votre document vous aident à aborder tous les aspects de l’e-learning : messages clés et contenu, parcours de l’utilisateur, accessibilité, diversité et pertinence des médias, environnement technologique… Si vous vous appuyez sur des outils extérieurs, vous pouvez évaluer la liaison entre les outils. Contrairement à la formation en présentiel, vos apprenants peuvent remplir les feedbacks à leur convenance. À ce moment également, utilisez les notifications pour les avertir ou les relancer.

Lire aussi : Les différents types d’évaluation en e-learning

À travers ces quatre leviers d’amélioration, vous avez une large palette de possibilités entre les mains. Vous découvrez également que booster votre mobile learning peut se faire à travers une multitude de champs d’intervention : médias, technologie, animation de communauté, récolte d’avis. Vous pouvez orienter votre travail sur un ou plusieurs leviers, multiplier les combinaisons et créer votre plan personnalisé !

Diplômée d’un Master 2 en communication à Sciences Po Grenoble, je travaille essentiellement dans des domaines B2B. Après quelques expériences dans le web, je me suis spécialisée en création, optimisation et pilotage de contenus. J’évolue dans des domaines autour de la formation, des RH et du digital. Je m’intéresse particulièrement aux nouvelles méthodes d’enseignement et à la valeur ajoutée du numérique dans l’apprentissage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend