Formation professionnelle

OF : comment accompagner une reconversion professionnelle ?

projets de reconversion

 

En tant qu’OF, vous devez très souvent accompagner un public en reconversion professionnelle. Les enjeux sont loin d’être négligeables puisqu’il s’agit de la réussite de votre apprenant, mais également de la vôtre. Mais, alors, comment faire ?

Début 2022, 47 % des actifs étaient en reconversion professionnelle ou envisageaient d’en faire une. Ce chiffre, issu du Baromètre de la formation et de l’emploi 2022 (Centre Inffo / CSA), témoigne d’un vrai intérêt des Français pour le sujet. Ceci d’autant plus depuis le début de la crise. Pourtant, une reconversion professionnelle peut être une période complexe pour un apprenant. Perdu dans ses multiples questionnements sur son avenir et sur le bien-fondé de son projet, il a besoin d’être correctement accompagné.

Or, certains OF sont peu armés pour cela alors que c’est un rôle qui leur incombe. Il est donc désormais essentiel de s’emparer du sujet. Les risques : la démotivation de votre apprenant et, in fine, l’échec de son projet initial. Des conséquences qui peuvent être lourdes pour les deux parties puisque, en tant que formateur, vous êtes également le garant de sa réussite. Mais alors, comment procéder ? Certains organismes de formation ont tout compris et n’hésitent pas à mettre tous les moyens en œuvre. De quoi vous inspirer.

Accompagner la reconversion professionnelle bien avant la formation

Cela peut paraître évident, mais un accompagnement pour une reconversion professionnelle commence bien avant la formation. Il doit même, finalement, faire partie de la commercialisation de votre offre de formation. Sur votre site internet et dans toutes vos communications, vous devez mettre en avant le fait que vous êtes en mesure d’aider la personne dans son projet de reconversion. Certains organismes de formation n’hésitent pas à avoir une personne dédiée au sujet dans leur équipe, véritable expert en la matière ou “conseiller pédagogique“.

D’autres vont même plus loin en proposant de vrais bilans de compétences permettant d’examiner les compétences et centres d’intérêt de la personne. Ceci afin de lui permettre d’affiner son projet pour identifier si celui-ci est en adéquation avec vos formations. Mais également pour lui proposer des modules sur-mesure, adaptés à ses besoins (bureautique, anglais…) sous forme, par exemple, de parcours métier. Un vrai plus qui n’est, bien sûr, possible que pour les organismes de formation généralistes disposant d’une offre suffisamment large. Ces derniers ont alors souvent recours à des plateformes digitales individuelles pratiquant l’adaptive learning, ou apprentissage personnalisé.

Si vous êtes davantage spécialisé et/ou que vous n’avez pas la possibilité d’avoir un expert dédié, d’autres solutions s’offrent à vous telles que :

  • Proposer une liste des organismes à qui les personnes en désir de reconversion peuvent s’adresser ;
  • Lister les aides financières auxquelles elles ont droit ;
  • Réaliser des quizz permettant d’orienter les personnes vers la meilleure formation ;
  • Proposer un entretien avec l’un des formateurs pour aider à définir le projet professionnel ;
  • Mettre à disposition des  fiches pratiques ou un guide spécial à la reconversion professionnelle.

Toutefois, sachez que votre tâche ne s’arrêtera pas là, bien au contraire.

Un suivi tout au long de la formation

Ce n’est pas parce que votre apprenant a signé pour cette formation qu’il est sûr de son choix. Les doutes seront encore présents tout au long de son apprentissage. Et c’est bien normal : une reconversion impacte souvent, au-delà de la personne, tout son entourage. Entre aménagement de l’emploi du temps familial, gestion du stress, parfois perte ou diminution de revenus : le découragement et la démotivation peuvent rapidement survenir.

Une personne en reconversion doit donc faire l’objet d’un suivi bien spécifique. Celui-ci doit être orienté aussi bien sur l’apprentissage que sur l’humain en lui-même. Certains organismes de formation ont choisi d’accompagner la reconversion professionnelle grâce au coaching individuel. Celui-ci s’appuie sur de nombreux outils tels que : l’analyse de la progression et des facteurs d’échecs, le développement personnel, les échanges réguliers par téléphone ou en visio… Ces professionnels sont un vrai plus pour un suivi de qualité.

Le conseiller pédagogique peut aussi continuer à garder le contact avec l’apprenant, tout comme les formateurs. Une bonne alternative lorsque vous ne pouvez pas recourir à une équipe dédiée, consiste à former ces derniers, leur offrant ainsi un rôle de coach-formateurs. Enfin, vous pouvez également effectuer certaines tâches à distance grâce à des quizz, questionnaires réguliers ou via une plateforme e-learning. Vous visualiserez alors en un coup d’œil la progression de l’étudiant et pourrez tester sa motivation.

Aider à la reconversion professionnelle jusqu’au retour à l’emploi

L’apprenant est sur le point de terminer sa formation ? Parfait ! Toutefois, là encore, l’accompagner dans sa reconversion professionnelle consiste à faciliter son retour à l’emploi. Pour cela, plusieurs leviers sont à votre disposition :

  • Lui proposer des offres d’emploi ;
  • L’aider à créer et développer son réseau ;
  • Le mettre en relation avec des professionnels recrutant activement dans son domaine ;
  • Le pousser à postuler et l’assister dans ses démarches avant et après son départ de formation.

Pour cela, il est essentiel que vous vous entouriez vous-même d’un bon réseau de partenaires et que vous restiez en contact permanent avec ces derniers pour leur proposer des candidats. Cela participera également positivement à votre communication et à la reconnaissance de la qualité de vos formations.

En conclusion : les OF ont un rôle primordial à jouer pour accompagner une reconversion professionnelle

Vous l’avez compris, en tant qu’organisme de formation, vous allez le plus souvent avoir affaire à un public en reconversion professionnelle. Ce dernier nécessitera une prise en charge spécifique. Vous devez gagner en expertise sur le sujet pour pouvoir l’accompagner. Il en va de sa réussite et, in fine, de la vôtre.

Après 5 ans dans les relations presse et la communication, j’ai développé un espace de coworking nantais où j’ai vu grandir de nombreux entrepreneurs. J’ai rejoint leurs rangs il y a plus d’un an maintenant à travers mon activité de rédactrice web. Passionnée par la stratégie de contenu et le conseil aux entreprises, je m’intéresse à la formation, à l’évolution du monde du travail, à l’entrepreneuriat, au e-learning et à bien d’autres sujets.

1 Comment

  1. Merci ! La plupart des travailleurs n’ont pas forcément connaissance de tous les processus existant pour les accompagner dans une reconversion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Send this to a friend