Réforme Formation

Critère n°5 de Qualiopi : former toute l’équipe de l’organisme de formation

Avec le zoom sur le 5ème critère de la certification Qualiopi, on entre sur un terrain stratégique, celui de la formation des formateurs et de toute l’équipe de l’organisme de formation. Pour faire évoluer les compétences des stagiaires, il faut savoir faire évoluer les siennes.

Notre série d’articles sur la nouvelle donne posée par la Réforme de la formation en termes de qualité détaille chacun des 7 critères décrits dans le Référentiel national de certification Qualité du Décret n° 2019-565 du 6 juin 2019.

Au programme de cet article :

  • Le texte du critère n°5 de Qualiopi
  • Le décryptage du critère
  • Quels éléments de preuves pour alimenter votre système documentaire ?

1 – Le texte du critère n° 5 de Qualiopi

Le 5 ème critère du Référentiel national de certification Qualité est rédigé ainsi :

« La qualification et le développement des connaissances et compétences des personnels chargés de mettre en œuvre les prestations ». (Annexe du Décret n° 2019-565 du 6 juin 2019).

Le critère n°5 s’applique à tous les organismes de formation, indépendamment de la nature des parcours proposés. Dans les autres critères, vous pouvez lire que certaines exigences ne concernent que les parcours menant à une certification, par exemple.

2 – Le décryptage du 5ème critère

« On entre ici sur un sujet parfois épineux, celui de l’exemplarité des professionnels de la formation en termes de développement permanent de leurs propres compétences. Valérie Gonzalez, dirigeante d’OK Solution, revient sur les fondamentaux. Pour former les autres, il faut d’abord être formé soi-même. Cette exigence de formation ne concerne pas que les intervenants pédagogiques, mais toute l’équipe de l’organisme de formation. C’est une chance de se remettre en cause pour gagner en valeur ajoutée. Le critère rappelle ici, au passage, des obligations du Code du travail en matière d’obligation pour l’entreprise de développer les compétences de ses collaborateurs salariés ».

3 – Quels éléments de preuves pour l’audit qualité ?

Le Guide de lecture du Référentiel national Qualité (1)  dresse un panorama des éléments de preuve qui participent à l’atteinte de chaque critère. Nous zoomons sur ceux qui sont spécifiques aux organismes de formation.

Pour tous les organismes de formation

Recrutement

  • Analyse des besoins de compétences.
  • Modalités de recrutement : recueil des curriculum vitae, entretiens de recrutement, vérification des formations initiales et continues des formateurs…
  • Outils et grilles d’évaluation des compétences (savoir, savoir-faire, savoir-être).
  • Parcours d’intégration.

Formation continue des salariés de l’organisme de formation

  • Plan de développement des compétences : formation, professionnalisation et qualification des personnels.
  • Recherche-Action, communautés de pairs et groupes d’analyse de pratiques.
  • Comptes-rendus des entretiens professionnels obligatoires pour chaque collaborateur.
  • Information aux salariés de la structure sur les possibilités de formation (CPF, VAE…).
  • Formation du référent handicap.

Un organisme de formation ayant un seul formateur a l’obligation de faire évoluer ses propres pratiques. Lorsque l’organisme de formation fait appel à des sous-traitants, ils doivent également faire la preuve de la mise à jour de leurs compétences.

 

Pour aller plus loin :

  1. « Du DataDock au Cofrac : les obligations d’aujourd’hui et celles de demain »
  2. « Certification Qualité : comment se préparer ? »
  3. « Critère n°1 de la Certification Qualité : communiquer sur son offre »
  4. « Critère n°2 de Qualiopi : proposer des formations adaptées aux besoins »

 

(1) Sur le site du Ministère du Travail  Le Guide de lecture du Référentiel national Qualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend